Accueil Présidentielle américaine 2020

Joe Biden, un guérisseur à la Maison-Blanche

Marquant ses différences avec son prédécesseur, le nouvel homme fort de Washington a livré un discours empreint d’humilité et de combat, face à une foule clairsemée.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 5 min

Quelques flocons volettent sur les marches du Capitole. Un soleil d’hiver réchauffe les quelque deux mille invités d’honneur de la cérémonie d’investiture qui consacrera Joe Biden 46e président des Etats-Unis.

Point de foule enjouée sur l’esplanade du National Mall reliant le mémorial Lincoln à la colline du Congrès, pandémie de coronavirus oblige, mais plus de 190.000 drapeaux étoilés fichés en terre pour honorer les absents. Et surtout, 25.000 soldats de la Garde nationale déployés le long d’une infranchissable barrière en fonte haute de trois mètres, zébrant une capitale en état de siège depuis l’assaut de ce même Capitole, le 6 janvier, par une foule déterminée à bloquer la validation des résultats du 3 novembre dans les urnes. Le coup est passé près, les institutions américaines ont ployé mais résisté, et ce putsch bancal, irréfléchi a échoué.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, jeudi 21 janvier 2021, 12:31

    De toutes façons, difficile de faire pire que tramp.

  • Posté par Vigneron Anne, jeudi 21 janvier 2021, 12:18

    Un nouveau petit Jésus "bienveillant" est né (enfin un vieillard). Il ne fera pas long feu mais aura préparer le terrain pour son acolyte.

  • Posté par dupuis fernando, jeudi 21 janvier 2021, 11:35

    @Van Obberghen Paul Ce qui me dérange, c'est la propagande médiatique qui tente d'élever cet homme au rang de saint immaculé. Nous connaissons déjà ses actions en tant que vice-président du joueur de flûte de Hamelin.

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 21 janvier 2021, 10:14

    "Son acolyte [Kamala Harris] est devenue la première femme..." acolyte ??? Définition du Larrousse : Complice d'une mauvaise action. Franchement, faut arrêter de laisser faire les traducteurs automatiques.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 21 janvier 2021, 10:26

    "L'acolyte est, dans l'Église catholique, dans l'Église orthodoxe et dans l'Église anglicane, une personne dont la fonction est d'assister le prêtre et le diacre lors des célébrations liturgiques". Il faudrait peut-être aussi arrêter de retenir systématiquement le sens "péjoratif" d'un mot... De plus, Biden étant catholique, on peut considérer avec humour que Mme.Harris est son acolyte, sans faire de mauvais jeu de mot.

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs