Un porte-clés portant le nom d’un enfant tué dans un accident de la route pour les conducteurs ivres

Un porte-clés portant le nom d’un enfant tué dans un accident de la route pour les conducteurs ivres

Les conducteurs sous l’influence de l’alcool pourront recevoir dès ce week-end un porte-clés portant le nom d’un enfant tué dans un accident de la route. L’institut Vias et l’association Parents d’enfants victimes de la route (PEVR) lancent cette campagne-choc pour mettre en garde contre les effets de l’alcool au volant.

« Un conducteur impliqué dans un accident corporel lié à l’alcool a, en moyenne, un taux de 1,7 % dans le sang. Mais il arrive régulièrement qu’il ait une alcoolémie moins élevée : chaque jour, on enregistre un accident où le conducteur avait un taux en dessous de 0,8 %… », selon un communiqué diffusé jeudi.

Un contre-pied

Malgré la campagne Bob, qui récompense les conducteurs sobres d’un porte-clés depuis 25 ans, les Belges continuent de boire alors qu’ils prennent le volant. La nouvelle campagne prend donc le contre-pied et s’adresse aux conducteurs sous l’influence de l’alcool ou de la drogue et leur offre un porte-clés « non-Bob ». L’objet a la même typographie typique et la même couleur jaune, mais porte le prénom d’un enfant victime d’un chauffeur qui avait bu : Axelle, Corwin, Nathan, Laetitia… Une carte distribuée avec le porte-clés raconte l’histoire de la victime.

S’ils le souhaitent, les conducteurs peuvent par la suite échanger leur porte-clés sur le site www.nonbob.be contre un cours de sensibilisation en ligne de Vias, qui les informera au sujet des effets de l’alcool sur le comportement au volant.

La campagne est lancée vendredi à l’occasion du « week-end sans alcool » au volant.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous