Accueil Économie

La Grande-Bretagne veut punir les entreprises qui favorisent l’évasion fiscale

Une réaction au scandale des « Panama Papers », qui touche directement le Premier ministre David Cameron.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre britannique David Cameron doit présenter lundi des mesures pour rendre pénalement responsables les sociétés qui favorisent l’évasion fiscale, à la suite de l’affaire des « Panama Papers » qui l’a mise en difficulté.

«  Ce gouvernement en a fait plus que tout autre pour agir contre la corruption sous toutes ses formes, mais nous irons plus loin  », doit dire devant les parlementaires M. Cameron selon un communiqué diffusé par Downing Street.

«  C’est pourquoi nous légifèrerons cette année pour que les sociétés qui ne parviennent pas à empêcher leurs employés de faciliter l’évasion fiscale soient tenues pénalement responsables  », doit-il ajouter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs