Accueil Opinions Chroniques

La chronique «Enjeux»: Cherche «Républicains respectables», désespérément

L’élection de Donald Trump en 2016 et les 74 millions de voix qu’il a récoltées en 2020 ne sont pas une aberration, mais un aboutissement, et d’autres Républicains extrémistes, de Ted Cruz à Josh Hawley, sont aujourd’hui en lice pour le remplacer.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Edelweiss, edelweiss, bénis ma patrie pour toujours… ». Vous avez peut-être seriné cet air à Noël, après avoir revu le film La mélodie du bonheur. Suavement douillette et, à première vue, terriblement datée, elle est pourtant d’une rare actualité. Car, que nous dit cette mélodie chantée par la famille du capitaine patriote von Trapp face aux nazis et aux collabos autrichiens à l’époque de l’Anschluss ? Sinon que le sort d’une nation menacée par l’extrémisme de droite dépend largement du choix de ses dirigeants et de ses citoyens conservateurs modérés.

L’histoire est encombrée d’exemples où des dictatures d’extrême droite sont arrivées au pouvoir grâce au basculement assumé ou contraint de partis conservateurs jusque-là respectables. Mais il n’y a pas de porosité automatique : de Gaulle et Churchill ont illustré avec éclat ce barrage que le conservatisme traditionnel peut efficacement opposer aux extrémismes de droite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, jeudi 21 janvier 2021, 23:09

    Pour ce que j'en ai vu, la cérémonie d'investiture du nouveau président a été un modèle de tolérance et d'ouverture. Il ne fait guère de doute que la nouvelle équipe a conscience de la nécessité d'apaiser les craintes ou les frustrations de ceux qui, parmi les électeurs de Trump, ne sont ni des fascistes, ni des conspirationnistes ou autres variétés d'illuminés. Mais, s'il est vrai que la bonne santé du système démocratique requiert l'existence d'un parti conservateur modéré ou respectable, la règle s'applique aussi, symétriquement, à l'aile dite "progressiste". Toute attitude, revendication ou prise de position radicale, éventuellement outrancière ou pouvant être ressentie comme telle, dans les débats "sociétaux" qui divisent profondément aujourd'hui, en Amérique et chez nous, produit immanquablement une crispation symétrique dans l'opinion conservatrice, avec éventuellement, au bout du chemin, les dérives délirantes auxquelles on a assisté. Ceux qui se déclarent progressistes, souvent si assurés d'être "du bon côté de l'Histoire" et si péremptoires dans leurs certitudes, devraient, eux aussi, mesurer leur responsabilité dans cette crise de la démocratie.

  • Posté par Ask Just, jeudi 21 janvier 2021, 16:22

    "Même si de nombreux Républicains ont condamné la profanation violente du Congrès". Ah bon? Il me semble qu'il a fallu les chercher, comme on recherche tout aussi désespérement la charte de déontologie du GOP :)

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 21 janvier 2021, 16:09

    À d'autres endroits sur ce forum, des commentaires ont été écrits, suite aux déclarations d'Arnold Schwarzenegger comparant l´écœurante invasion du Capitole à la tragique "nuit de cristal" nazie. Aussitôt contredits à cause d'une ampleur évidemment très différente. Je m´étonne que, par contre, personne n'ait rappelé le coup de force, après le scandale Stavisky, des "ligues" d´extrême-droite françaises, le 6 février 1934, envers la Chambre à Paris. Ou, déjà en 1923, le putsch raté du moustachu de la brasserie de Munich. Comme le cornu de Washington, il y fut grotesque... mais allait donner toute sa vraie (dé)mesure dix ans plus tard. Au fond, les paroles de Schwarzenegger ne manquaient pas d´une certaine justesse.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs