Accueil Culture Arts plastiques

Incendie à Bozar: Horta a aidé à préserver son œuvre

Suite à l’incendie qui a ravagé une partie des toitures de Bozar, Barbara Van der Wee, l’architecte en charge des restaurations et entretiens du bâtiment, doit plus que jamais respecter l’esprit de Victor Horta tout en sauvant l’une de ses œuvres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

On n’intervient pas sur ce type de bâtiment comme sur n’importe quel autre » explique Walter Derieuw, porte-parole des pompiers, après l’intervention de lundi à Bozar. « Normalement, on attaque directement le feu par l’extérieur et l’intérieur. Ici on a voulu limiter l’intervention en intérieur pour éviter de devoir faire trop de trous ». Les plans sont complexes : 3000m² de toiture, 13 mètres de hauteur séparent l’entrée rue Royale et celle située rue Ravenstein. Et pour compliquer la tâche des soldats du feu, l’incendie était invisible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs