Accueil Belgique

Pour les coiffeurs, «les aides doivent être maintenues à tout prix»

Plus de la moitié des coiffeurs à Bruxelles et en Wallonie seraient actuellement proches de la faillite sans les aides publiques, cette proportion se limitant à moins de 20 % grâce à celles-ci. Des aides efficaces, donc, et qui restent indispensables en l’absence de visibilité sur l’avenir.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 3 min

Tant à Bruxelles qu’en Wallonie, il est impossible de nier que les aides publiques d’urgence, indispensables, ont été d’une réelle efficacité. A la demande du Soir, la société Graydon, spécialisée dans l’analyse des données financières, s’est penchée sur le sort des coiffeurs, qu’ils exercent leur profession en tant qu’indépendants ou par le biais d’une société.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs