Accueil Économie Mobilité

De quel droit le gouvernement m’empêche-t-il de partir en vacances?

La loi de 2007 sur la sécurité civile autorise le ministre de l’Intérieur à limiter les déplacements. Mais de telles décisions doivent être proportionnelles au but poursuivi, rappellent les juristes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Avec le temps qui passe et la crise qui s’allonge, le citoyen pourrait être tenté de se demander « de quel droit » le gouvernement le prive du droit de voyager. Car ce sont bien des libertés fondamentales – comme celle de se déplacer –, garanties pas la Constitution et des traités internationaux, qui sont en jeu ces derniers mois.

Or le Comité de concertation a décidé que, à partir du 27 janvier, il y aurait une interdiction temporaire des voyages à caractère récréatifs et touristiques, jusqu’au 1er mars, pour les voyages depuis et vers la Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

58 Commentaires

  • Posté par vanderkelen michel, lundi 25 janvier 2021, 12:37

    quel drame de devoir se passer de vacances ....burn out !!!!!!!!

  • Posté par vanderkelen michel, lundi 25 janvier 2021, 12:37

    quel drame de devoir se passer de vacances ....burn out !!!!!!!!

  • Posté par Lamproye Marc, lundi 25 janvier 2021, 12:16

    perso, je me sens libre même si on m'impose des restrictions... la liberté ce n'est pas que les loisirs

  • Posté par Vilaboa Caridad, lundi 25 janvier 2021, 11:14

    Outre le fait qu'une fois de plus, on nous retire une liberté supplémentaire, il faut se demander si cette mesure a vraiment du sens... On nomme l'exemple de l'an dernier où les vacances de Carnaval ont propagé le virus dans toute l'Europe. Ce n'est pas comparable. L'an dernier, il n'y avait pas ou presque de contaminés en Europe et il n'y avait aucunes mesures anti-Covid. Aujourd'hui, le virus est présent dans tous les pays et tous les pays ont des mesures anti-Covid. Interdire les voyages non-essentiels vers nos pays voisins, c'est insinuer qu'on a plus de chances d'être contaminés chez eux que chez nous. Or pourquoi? Le taux de contamination n'est pas plus faible en Belgique qu'ailleurs et nos mesures anti-Covid ne sont pas particulièrement plus efficaces. On nous entasse dans les métros et les bus pour aller travailler... Je suis passée hier en voiture devant les marchés des Abattoirs et du Midi, ils étaient bondés de monde, aucune distanciation... Pareil quand je vais faire des courses au Cora, ce que j'évite dès lors... Mais le problème, ce serait ceux qui partent en vacances?

  • Posté par Belecotec bernard, dimanche 24 janvier 2021, 18:12

    Ce n'est pas tant l' interdiction de sortir qui est nécessaire, ce qui est indispensable, c'est l'obligation de tests et la quarantaine de 10 jours à l'entrée. Et le contrôle de ces mesures. On dispose de voitures équipées de caméra capable de lire les plaques, qu'on les mettent à la frontière pour vérifier tests et quarantaines en totalité. Si on peut contrôler les voitures dans Bruxelles pour la pollution ou le parking, pourquoi pas contre le covid. Le gouvernement s'est octroyé le droit de "croiser" les fichiers, c'est le moment de le faire. Trop simple ?

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs