Rallye Monte-Carlo : Ogier passe en tête, Neuville perd du temps

Photonews
Photonews

Conditions changeantes pour les concurrents du Monte-Carlo, ce vendredi à l’aube. Changeantes, mais pas aussi détestables que redouté par les pilotes, et qu’annoncé par certains de leurs ouvreurs. Du coup, Sébastien Ogier en a profité pour faire étalage de sa connaissance du terrain, et pour signer le meilleur temps dans les deux premières spéciales du jour. « J’ai fait de mon mieux, car les conditions n’étaient pas si évidentes que cela, mais au final, le résultat n’est pas mauvais », analysait le pilote Toyota.

Pénalité pour Rovanpera

Pour devancer ses deux équipiers, le champion du monde en titre a certes profité de ses performances retrouvées (jeudi, il avait été handicapé par des freins récalcitrants), mais aussi une pénalité de 10 secondes encaissée par Kalle Rovanpera pour être arrivé une minute en retard au départ de la deuxième spéciale. Ainsi, les trois pilotes Toyota se tenaient en 9,7 secondes avant d’aborder la troisième spéciale de la boucle matinale.

Neuville à plus d’une demi-minute !

Et Neuville ? Parti avec un équipement pneumatique un peu plus prudent que ses rivaux (1 pneu neige pour 3 super-tendres), le pilote Hyundai a successivement concédé 7,3 et 28,3 secondes à Ogier ; assez pour reculer à la 5e place, à 34,7 seconde du leader, 22 secondes derrière son équipier Tanak !

« Même si la route se salit au fur et à mesure du passage des premières voitures, je pense que mon choix de pneus a été trop prudent », disait Neuville qui s’était également plaint auprès de son copilote des corrections de note effectuées par ses ouvreurs, et visiblement pas toujours adaptées à la situation visiblement. « Mais bon, on continue à progresser dans notre travail, Martijn et moi. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous