Accueil Belgique

Deux employés arrêtés dans un aéroport pour contacts avec des terroristes

Les autorités libanaises ont arrêté cette semaine deux employés d’une société de services de l’aéroport de Beyrouth soupçonnés d’avoir eu des contacts avec «des parties terroristes», a indiqué dimanche l’agence libanaise ANI, qui précise que l’enquête est toujours en cours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

«L’un deux était en possession d’un pistolet et des traces d’engins explosifs ont été découverts dans la voiture de l’autre», a indiqué une source de sécurité à l’AFP, sans donner plus de précisions.

L’aéroport international de Beyrouth a récemment fait l’objet d’une polémique sur de possibles failles sécuritaires dans son dispositif, ce que les ministres libanais concernés n’ont pas nié. Le ministre des Travaux publics et des Transport, Ghazi Zoaïter, avait ainsi affirmé fin mars qu’il faudrait 1,4 million de dollars «pour la mise en place de (nouvelles) mesures de sécurité nécessaires à l’aéroport», déplorant «un manque de ressources».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs