Accueil Économie

22 mai 2018: la grande distribution

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Deux jours avant l’entrée en vigueur du décret Gouvernance qui doit limiter les rémunérations des dirigeants de structures publiques, le comité de rémunération de Nethys (François Fornieri, Pierre Meyers et Jacques Tison) valide le paiement d’indemnités au management de Nethys, à savoir Stéphane Moreau, Pol Heyse, Bénédicte Bayer et Diego Aquilina (CEO de l’assureur Integrale, une filiale de Nethys). Total : 14,74 millions, dont 8,7 pour le seul Stéphane Moreau. Il s’agit d’indemnités de rétention, conditionnées au fait que ces managers doivent rester deux ans de plus dans la structure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs