Accueil

Nethys a vendu trois filiales dans le dos de sa maison mère

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Article paru dans Le Soir, le 6 octobre 2019

Nous ne sommes pas idiots, on décode le contexte politique, et on sait que les propositions reçues devront être avalisées par le conseil d’Enodia. L’objectif n’a jamais été de les mettre devant le fait accompli, en leur disant qu’ils n’avaient plus rien à dire. Il était prévu de leur demander de rendre un avis conforme pour le 25 septembre ». Ces propos sont signés Pierre Meyers, président démissionnaire de Nethys. Il les a prononcés dans Le Soir, le 17 septembre dernier, après 3 heures d’interview. Qu’on se rassure : on allait bel et bien demander son avis à la maison mère Enodia avant de vendre quoi que ce soit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs