Accueil

Plus que cinq «authentic trappists»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Avec ce retrait d’Achel, la Belgique devient pour la première fois « minoritaire » dans le monde des bières trappistes puisqu’elle n’en compte plus que cinq (Westmalle et Westvleteren en Flandre, Chimay, Rochefort et Orval en Wallonie). Achel est par ailleurs la plus petite en termes de production (5.000 hectos/an). Voici une petite vingtaine d’années, la Belgique comptait six des sept « authentic trappists », la « Trappe » hollandaise de Notre-Dame de Koenigshoeven, près de Tilburg, complétant le sextet. A noter qu’elle avait perdu son label entre 1999 et 2005, car un contrat de brassage avait été passé pour la production avec un brasseur privé.

Il reste désormais onze bières « authentic trappists » dans le monde. Outre les cinq Belges, on trouve donc La Trappe (1886) et Zundert (Pays-Bas, 2013), Spencer (Etats-Unis, 2013), Engelszell (Autriche, 2012), Tre Fontane (Italie, 2015) et Tynt Meadow (Angleterre, 2018).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs