Accueil Culture

Une salle sinistrée et un orgue détruit

L’eau continue à s’infiltrer dans un bâtiment ravagé.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 5 min

A l’intérieur du bâtiment, l’odeur de brûlé s’intensifie. A l’entrée, des déshumidificateurs industriels, amenés par une société spécialisée, attendent d’entrer en service pour assécher les lieux. « D’après ce qu’on nous a expliqué, ils vont devoir fonctionner durant trois semaines, à partir du moment où il n’y aura plus d’eau coulant dans les salles » explique Stéphane Vanreppelen. Il ne sert évidemment à rien de les mettre en fonction tant que de l’eau continue à s’écouler. Et c’est le cas. Dûment casqué, on progresse dans les couloirs à la lueur de gros projecteurs de travaux, toute l’électricité du bâtiment étant hors service. Dans le couloir, des seaux recueillent l’eau qui s’écoule encore. Les murs sont maculés, le plafond percé à plusieurs endroits. Dans ce labyrinthe magique conçu par Horta, il y a mille espaces à vérifier, à sécuriser, à analyser.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs