Accueil

La mobilisation gonfle sur les réseaux sociaux

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

C’est un possible tournant dans le bras de fer à distance entre Alexeï Navalny et Vladimir Poutine. Depuis que l’opposant, de retour dimanche dernier à Moscou cinq mois après son empoisonnement présumé en Sibérie et son transfert dans le coma en Allemagne, a appelé à manifester contre le chef du Kremlin, la mobilisation ne cesse de gonfler sur les réseaux sociaux. Bien au-delà des cercles habituels de l’opposition. Plusieurs personnalités, journalistes, blogueurs, acteurs, chanteurs et même un joueur de football ont relayé. Des adolescents, parfois des écoliers ayant filmé le remplacement du portrait de Vladimir Poutine par celui d’Alexeï Navalny dans leur salle de classe, se sont mobilisés sur Tik Tok, populaire plateforme internet chez les jeunes. La répression n’a pas tardé. Coup sur coup, une partie de l’état-major d’Alexeï Navalny s’est retrouvé en détention. A Moscou, des figures clefs ont été arrêtées dont Kira Yarmysh, sa porte-parole et organisatrice en chef. C’est aussi la fiancée de Ruslan Shaveddinov…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs