Accueil Belgique

Un mal-être exprimé sur les réseaux sociaux

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sur Facebook, Twitter, les témoignages déferlent de toutes parts. Les étudiants tirent la sonnette d’alarme depuis plusieurs semaines déjà. Ils souffrent. De l’isolement, du manque de contact social et de l’absence de perspective d’avenir. Largement sous-représentés dans les instances de décisions, les étudiants n’ont plus que les réseaux sociaux pour faire entendre leur voix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs