Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Rallye de Monte-Carlo: une Alpine dans les Hautes Alpes

Cinquante ans après son triplé historique, Alpine a retrouvé les routes du Monte-Carlo. L’occasion de réveiller d’heureux souvenirs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sa couleur bleue a fait chavirer les cœurs de générations entières de fanatiques, autant que ne le fait le rouge de Ferrari ou le vert d’Aston! Et jeudi, sur les routes du Monte-Carlo, la bête a réapparu dans sa robe azur mythique. A son volant? Esteban Ocon qui, à partir de cette année, tentera de faire briller avec Fernando Alonso les couleurs du constructeur de Dieppe en F1. «L’exercice était difficile car le terrain était piégeux», s’exclamait le Français après avoir ouvert les deux spéciales qui composaient le menu de cette première étape. «Cette expérience était très éloignée de ce que je connais en circuit, car les changements d’adhérence étaient incessants, mais je me suis bien amusé. Et puis, en tant que fan de sport auto, j’ai toujours suivi le rallye de près.»

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs