Accueil Société

Coronavirus: des conditions de réouverture «inacceptables» pour les salons de coiffure et de beauté

Alors que la date du 13 février est évoquée pour la réouverture des salons de coiffure et de beauté, celle-ci serait conditionnée à des mesures de protection renforcées, comme la ventilation régulière des locaux et le port du masque FFP2 par les prestataires de service.

Temps de lecture: 2 min

Le comité de concertation, réuni vendredi, a reporté de deux semaines, au 5 février, la décision sur l’éventuelle réouverture des salons de coiffure et de beauté au plus tôt le 13 février. « Cela donne une perspective. Mais à ce jour, les conditions assorties à la réouverture des salons sont inacceptables », a réagi le président de la Fédération Belge de la Beauté (FBB), Mario Blokken, dénonçant « un manque de concertation avec le secteur ».

Alors que la date du 13 février est évoquée pour la réouverture des salons de coiffure et de beauté, celle-ci serait conditionnée à des mesures de protection renforcées, comme la ventilation régulière des locaux et le port du masque FFP2 par les prestataires de service.

« Des mesures supplémentaires qui ne feront qu’augmenter les coûts pour des secteurs déjà au bord de l’asphyxie », souligne Mario Blokken.

Le constat est le même du côté de la fédération Febelhair, qui représente les coiffeurs. « Qu’en sera-t-il si les coiffeurs effectuent ces investissements et qu’ils ne sont finalement pas autorisés à reprendre leurs activités le 13 février ? », s’interroge le président Charles-Antoine Huybrechts, qui craint de donner de faux espoirs aux coiffeurs.

Les métiers de contact tels que les coiffeurs et les salons de beauté font partie des plus durement touchés par les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Selon le baromètre 2020 de Partena, publié vendredi, les coiffeurs ont presté 43 % d’heures en moins en 2020 par rapport à 2019 et le secteur a perdu 17 % d’employés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, samedi 23 janvier 2021, 10:55

    Et que dire de l'argent noir généré par certains salons avec soi-disant une dizaine d'employés?

  • Posté par Baumann Eric, samedi 23 janvier 2021, 9:54

    Votre coiffeur vous reçoit à domicile, c'est très grave et punissable, il enfreint les directives du gouvernement et gloire à celles et ceux qui les dénoncent. Il faut jouer le jeu est suivre les règles édictées !! Heureusement, vous allez pouvoir en toute légalité retourner dans les salons en plein hiver avec les portes et fenêtres ouvertes, vous et votre coiffeur en doudoune et équipés de masques efficaces. Si vous attrapez la crève après votre coupe, il faudra refermer les salons, c'est que le covid redémarre de plus belle et qu'il ne fallait pas ouvrir si tôt !! Bande de cinglés.....

  • Posté par Baumann Eric, samedi 23 janvier 2021, 12:07

    Mais Monsieur Binet Jean-Claude, nous sommes bien d'accord.

  • Posté par Binet Jean-Claude, samedi 23 janvier 2021, 11:05

    Les ministres sont toujours impeccablement coiffés. Si se faire coiffer n'est pas dangereux pour eux, ce ne l'est pas non plus pour le commun des mortels! Quant aux dénonciations, honte à ceux qui encouragent ces pratiques qui rappellent la deuxième guerre.

  • Posté par Dupont Vincienne, samedi 23 janvier 2021, 2:34

    Quels gros investissements ? La plupart des salons sont au rez-de-chaussée, donc aérer par les portes n'est pas sorcier, sinon il y au moins une fenêtre, non ? Et un masque FFP2 peut-être porté pendant 6 à 8 h. ok, ils sont un peu chers, mais bon.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Entretien Ovidie: «Le porno est devenu la vraie vie»

L’ex-actrice porno décortique sur tous les fronts médiatiques l’influence de l’industrie pornographique. Penseuse du rapport au corps et des sexualités, elle s’adresse aux adolescentes dans « Tu n’es pas obligée… » pour decrypter les injonctions qu’elles subissent à propos de leur apparence et de leur sexualité.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko