Accueil Société

Les masques en tissu toujours aussi efficaces, selon l’OMS

L’Allemagne et l’Autriche viennent d’imposer les masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2) dans les commerces et les transports.

Temps de lecture: 1 min

Les masques en tissu sont toujours aussi efficaces, même face aux nouveaux variants du coronavirus, car le mode de transmission est le même, a déclaré vendredi l’OMS, qui ne prévoit pas de changer ses recommandations.

« Les masques en tissu, non chirurgicaux, peuvent être utilisés par toutes les personnes âgées de moins de 60 ans qui ne présentent pas des problèmes de santé particuliers », a souligné la responsable de la gestion de la pandémie à l’Organisation mondiale de la santé, Maria Van Kerkhove.

« Dans les zones où le virus circule, les masques doivent être portés lorsque les gens sont entassés et qu’il devient impossible de se tenir à au moins un mètre de distance les uns des autres, ainsi que dans des pièces peu ou mal aérées », a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse.

L’Allemagne et l’Autriche viennent d’imposer les masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2) dans les commerces et les transports.

Le gouvernement français demande de son côté de ne plus utiliser certains masques en tissus dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Cahen Guy, samedi 23 janvier 2021, 11:52

    Les préservatifs en dentelles de Bruges, bien que plus jolis, ne sont plus autorisés.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 23 janvier 2021, 11:19

    Pour éclairer la lanterne des lecteurs du soir, l'efficacité des différents types de masques pour arrêter l'émission des particules par la respiration a été mesurée https://advances.sciencemag.org/content/early/2020/08/07/sciadv.abd3083). Les masque en tissu réduisent cette émission entre 80 et 90%, les masque chirurgicaux entre 90 et 95% et les masques FFP2 au delà de 95%. Le soucis avec le variant anglais, c'est que sa clef "Spike" colle plus fortement à sa serrure "ACE2" présente sur les cellules de l'hôte (nous). Il faut donc moins de virus mutant pour nous infecter. Donc la filtration doit être un peu plus efficace pour atteindre la même proportion de protection, surtout dans les petits espaces confinés ou lorsque l'on y séjourne pendant une durée longue. Dans ces deux cas, le port du masque FFP2 ou chirurgical est préférable. Si on se promène à l'extérieur ou si on pénètre dans un petit espace clos pour une durée courte, un masque en tissu pourrait encore suffire.

  • Posté par Peeters Gisèle, samedi 23 janvier 2021, 10:41

    Bonjour, Voilà faut pas chercher plus loin ! Faut bien vendre les productions.!!!! " L'entreprise allemande Dräger installe un site de production de masques FFP2 et FFP3 à Obernai. Avec un investissement de plus de 22 millions d'euros, une cinquantaine d'emplois vont être créés. L'usine produira de 75 à 100 millions d'unités par an."

  • Posté par CORNEZ JEAN, samedi 23 janvier 2021, 9:50

    Qui croire, l'OMS ou certains services sanitaires nationaux? C'est peut-être un impératif lié à des intérêts économiques de la part des usines productrices de masques, d'un surstock de masques ou de rentrées liées à la TVA imposée sur les masques vendus ?

  • Posté par Dauby Josse, samedi 23 janvier 2021, 9:45

    Je ne comprends pas. Depuis Mars je porte des masques en tissus (coton, poche, double tissu et double filtres/café, serrant, couvrant menton bouche, nez) et l'on dit que cela laisserait passer des virus mutants?? De plus, je les porte uniquement à l'extérieur qq heures et passage en machine à 60°. Il n'y aurait pas un objectif commercial derrière?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko