Accueil Société

Coronavirus: la Belgique doit limiter le nombre de doses de vaccin à administrer

Cette limitation est nécessaire pour garantir l’administration des deuxièmes doses.

Temps de lecture: 1 min

A partir de la semaine prochaine, le nombre de doses de vaccin administrées sur une semaine sera de 54.300, annonce samedi la taskforce vaccination. Ce nombre est déjà réparti entre les trois Régions et la Communauté germanophone.

Cette limitation est nécessaire pour garantir l’administration des deuxièmes doses, compte tenu de la diminution des quantités livrées par Pfizer dernièrement, précise la taskforce.

En outre, « en vertu du principe de précaution, un stock stratégique limité est constitué », indique-t-elle encore. « Le nombre de doses de ce stock est à peu près équivalent au nombre de secondes doses nécessaires pour une semaine. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

47 Commentaires

  • Posté par Delrez JEAN, samedi 23 janvier 2021, 19:33

    Rappelons nous. 80000 doses annoncées chaque semaine, ensuite presque 100000 et là 53000. Il n'y a pas d autre mot que fiasco, encore et encore. Ils n auront vraiment rien réussi. J exagère, ils ont réussi à nous exaspérer et à restreindre nos libertés.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 23 janvier 2021, 20:18

    La faute au producteurs de vaccins. Problème de compréhension? Faut faire un dessin?

  • Posté par Delbauve jean-bernard, samedi 23 janvier 2021, 17:20

    Deux vitesses de vaccination. Tout d'abord le fait de vacciner les personnes qui ont fait la Covid, qui ont des anticorps et qui ont dès lors une immunité naturelle acquise pour ' augmenter leur immunité' alors que d'autres n'ont aucune immunité. Idem avec cette deuxième dose pour là aussi 'augmenter l'immunité ' alors que d'autres personnes n'ayant aucune immunité, donc à gros risques devront attendre. Que vous ayez une immunité acquise par la maladie ou par le vaccin, vos globules blancs T vont garder en mémoire la façon de fabriquer la protéine qui va combattre le virus. Et si vous rencontrez le virus, la machinerie immunitaire se mettra en place et vous ne ferez plus de forme grave. Mais non certains ont fait la Covid, se feront vacciner une première fois et évidemment une deuxième fois et pourquoi pas une troisième tant que l'on y est car on n'a jamais trop d'anticorps....c'est ridicule. Et ce n'est pas mon avis personnel, lisez les articles scientifiques sur le sujet pour vous faire votre propre idée.

  • Posté par Jeuniaux Francis, samedi 23 janvier 2021, 17:17

    54.000 doses par semaine... A ce rythme dans 3 ans toutes les personnes "à vacciner" auront reçu... 1 dose :)

  • Posté par Ask Just, samedi 23 janvier 2021, 16:57

    La Haute autorité de la santé française vient de recommander d’espacer les deux doses du vaccin Pfizer à 41 jours. Ceci permettant de vacciner beaucoup plus de personnes à risque (75+) avec une première dose déjà protectrice, cela pourrait faire toute la différence en terme de nombre de décès si la troisième vague venait à se matérialiser. C’est déjà la stratégie adoptée par le Danemark et l’Angleterre. À considérer de toute urgence par nos experts belges

Plus de commentaires

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko