Accueil Société

Erika Vlieghe sur une potentielle troisième vague: «Les risques sont réels, mais pas seulement à cause des variants» (vidéo)

La scientifique était l’invitée de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL-TVI.

Temps de lecture: 1 min

La présidente du Groupe d’Experts de stratégie de crise pour la Covid-19, Erika Vlieghe, était l’invitée de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL-TVI.

L’experte était questionnée sur les variants du coronavirus. Ces derniers sont très contagieux et les enfants semblent également plus touchés.

« Nous avons en effet remarqué des flambées de cas dans les écoles. Ça apporte pas mal de soucis ». Néanmoins, rien n’indique que les enfants sont très contagieux pour la scientifique. « Il y a différentes possibilités. Il peut aussi y avoir un professeur très contagieux et qui peut infecter différents enfants. Il n’y a probablement pas une seule direction. »

Doit-on dès lors craindre une troisième vague ? « Les risques sont réels, mais pas seulement à cause des variants (...). Le virus emploie toujours les situations qui ne sont pas sécurisées comme les contacts trop proches ou pas à l’extérieur (...). Par ailleurs le variant sud-africain nous donne encore plus de soucis, car il y a des rapports préliminaires qui indiquent que l’efficacité des vaccins serait moins bonne. Nous devons encore observer ça. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par jacques muller, dimanche 24 janvier 2021, 18:34

    Si elle était présidente d'une commission dont la mission serait de diminuer les accidents de voiture, elle demanderait au gouvernement interdire les voitures. L'avis d'un expert qui vit dans ses nuages sans tenir compte de la réalité du terrain a peu d’intérêt selon moi.

  • Posté par Vandenhaute Patrick, dimanche 24 janvier 2021, 18:31

    Merci Monsieur Burnotte, d'avoir publié un extrait de l'interview d'Egard Morin, plein de bon sens. Quant à l'interview de Vlieghe, on nous prépare à un troisième confinement, alors que l'hôpital n'est plus sous tension voir les chiffres Sciensano. Quand on a réouvert les magasins dit non essentiels, il y avait 3.700 personnes dans les hôpitaux. Pour ces experts, on devrait donc rester confiné toute notre vie.

  • Posté par Oscar Pascal , dimanche 24 janvier 2021, 20:59

    Je remercie également Monsieur Burnotte de citer Edgard Morin. Je citerai également un autre grand philosophe Alexis de Tocqueville, décédé trop jeune, qui écrivait en 1840 : " Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu, et l’avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière ; il en couvre la surface d’un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient se faire jour pour dépasser la foule ; il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige ; il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse ; il ne détruit point, il empêche de naître ; il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et il réduit enfin chaque nation a n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger." Vous remplacer le terme "souverain" par le terme "les partis" c'est d'actualités. Ce grand philosophe nous mettait déjà en garde contre ce « monstre doux » qui se chargerait d’assurer la jouissance des foules et de veiller sur leur sort, leur ôtant entièrement « le trouble de penser et la peine de vivre. Le politique se base sur la certitude que la population a la mémoire courte. Je crains le jour où la population se réveillera. Je pense aussi aux propos de Richard Horton s'adressant à des personnalités politiques dont le ministre de la santé, sur les constats particulièrement critiques et accablants sur le système belge et le morcellement des compétences : " Ce système typiquement belge n’a pas été efficace. Des personnes ont perdu la vie en raison du système politique. Cela doit vous faire réfléchir". Comme les intérêts des partis sont prioritaires à l'intérêt général, le politique n'y réfléchit pas une seconde. Les constats de Richard Horton, la population pouvant également le faire, sont entré par les oreilles des politiques pour sortir par les autres oreilles. Je ne prendrai comme exemple que le morcellement des mutuelles, conséquences de la 6ème réforme de l'état, ce sont 3 milliards d'euros à l'incinérateur. Et pendant ce temps là, les soins de santés sont de moins en moins remboursés...j'en passe et des meilleurs. La propagande, de VDB le "pote" de M. Van Ranst, avec la "bénédiction du 1er (j'ignorai qu'il n'était plus européen, et qu'il avait changé de parti de l'open vld au spa), pardon la com est bien rôdée, un quatuor "d'experts" de l'apocalypse et de twitter font la loi. Tous les autres, la majorité qui sont en désaccords car elles - ils n'ont pas d'œillères et réfléchissent aux "dégâts" collatéraux sont réduits aux silences

  • Posté par Fuld Daniel, dimanche 24 janvier 2021, 17:46

    Quelqu'un pourrait-il me répondre à la question suivante au cas où on serait obligé de produire un nouveau vaccin plus spécifique aux nouveaux variants : Faut-il refaire les 3 phases d'études cliniques? Si oui, cela risque de prolonger sérieusement la crise !

  • Posté par jacques muller, dimanche 24 janvier 2021, 18:42

    Selon les fabricants des vaccins ARN, il faut 1 mois et demi pour adapter le vaccin à de nouveaux variants. Mais quid des tests clinique ? Aucune idée.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format La pénurie de profs aggravée par l’abandon des jeunes

A cette période de l’année, il devient difficile pour les directions de trouver un prof remplaçant. La faute à la pénurie d’enseignants ? Tout dépend de la définition que l’on en donne. Entre les profs qui prennent leur pension anticipée (un sur cinq) et ceux qui la quittent prématurément (un sur trois), la profession souffrirait plutôt d’un manque d’organisation des carrières.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko