Les championnats du monde de cyclo-cross à Ostende menacés par le coronavirus: «Espérons que le Mondial pourra avoir lieu»

Les championnats du monde de cyclo-cross à Ostende menacés par le coronavirus: «Espérons que le Mondial pourra avoir lieu»
Photo News

Le comité d’organisation des championnats du monde de cyclo-cross espère que les courses au maillot arc-en-ciel pourront encore avoir lieu le week-end prochain à Ostende, malgré les menaces provoquées par une flambée de contaminations à la variante sud-africaine du coronavirus détectées dans la ville côtière. « Nous continuons à nous préparer et pour l’instant, nous supposons toujours que les championnats du monde auront lieu. Cela ne dépend pas de nous, mais espérons qu’on pourra courir. Le parcours est prêt, à partir de lundi nous travaillons encore sur certains détails », dit-on du côté de l’organisation.

C’est le bourgmestre d’Ostende Bart Tommelein qui a indiqué dans l’émission de la télévision flamande « Sevende Dag » que les Mondiaux étaient en discussion après l’apparition de la variante sud-africaine du coronavirus dans sa ville. Actuellement, il y a seize cas, mais le mayeur craint que ce nombre augmente. « Nous avons également entendu cela dans les médias », déclare Rik Debeaussaert du comité d’organisation. « Je n’ai pas encore eu de contact avec le bourgmestre ou le gouvernement, ni rien entendu de l’UCI. Ils prendront la décision finale, mais nous continuons à préparer et à espérer un championnat du monde. ».

« Pour l’instant, nous partons du principe que le championnat du monde aura lieu », poursuit-il. « Nous avons pris des mesures très strictes, tout est organisé selon les règles. Toutes les personnes présentes seront soumises à un test PCR et le nombre de membres du personnel a été réduit au minimum afin d’avoir le moins de monde possible lors de ce championnat du monde. Il y aura un contrôle strict pour s’assurer qu’il n’y aura personne sur le site qui n’ait pas subi de test. Il sera sûr, et même à 300 %, contre le Covid. Espérons que nous n’aurons pas d’annulation malgré tout. Ces dernières semaines, nous avons fait beaucoup de travail, ce qui n’est pas évident. Nous le faisons par amour pour notre sport. Nous voulons un championnat du monde, même s’il se déroule sans VIP et sans public. Il serait dommage que notre travail ne serve à rien ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10911448-078

    Par Sébastien Close

    Cyclisme

    Thomas Pidcock, le nouveau phénomène

  • PHOTONEWS_10891060-026

    Par Stéphane Thirion

    Cyclisme

    Remco Evenepoel: «Affronter Ganna sera un beau challenge!»

  • @News

    Par Eric Clovio

    Route

    Le Giro 2021 fait battre le petit cœur de Remco Evenepoel

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous