« Bénéficier des conditions d’un musée, explique ElNino76, c’est se retrouver dans une petite bulle, où l’on a le temps de réfléchir et d’expérimenter. C’est un privilège qui n’a pas de prix!»
A la recherche d’un CD introuvable? Vous pouvez désormais le trouver à PointCulture et en bibliothèques.
Le pass sanitaire est obligatoire pour accéder à tout lieu où se rassemble du public. Cinémas et théâtres, musées et piscines, stations thermales et spas mais aussi restaurants et bars (terrasses et comptoirs exclus) sont aujourd’hui concernés.
zorglub5487545468769847
A Weyler (Arlon), le collectionneur Philippe Tibesar présente un superbe musée privé dédié au cyclisme.
La vaste salle consacrée au carnaval de Binche aborde toutes les facettes de celui-ci à travers objets, films, bande-son, costumes, masques, livres, etc.
Les héros révèlent leurs secrets de fabrication dans les smartphones.
La ville d’eaux a enfin reçu la reconnaissance ultime, le label Unesco derrière lequel elle courait depuis 2008.
Pierre Alechinsky, «Album et bleu», 1985: de petites vignettes en céramique rappelant la bibliothèque toute proche.
Deux visions de la femme selon Rik Wouters faisant, dans les deux cas, appel à son épouse comme modèle: d’un côté «La folle danseuse» exubérante, de l’autre, «Les soucis domestiques» tout en retenue.
L’art contemporain avec son marché, ses figures, ses outrances, son public est une source d’inspiration féconde pour le cinéma.
Dans l’exposition permanente, les pièces les plus récentes comme l’installation d’Etiennette Plantis dialoguent avec les réalisations de Tapta et de Forces murales.
1ère photo
PHOTONEWS_10872107-259
Les scailtons, les vrais, avec sabots, marteau et dans la malette, certainement un exploseur ou un kit d'analyse.
Tranchées béantes, câbles épars et pelouses défoncées, le chantier a pris d’assaut le quartier gouvernemental, qui s’étend du palais présidentiel au monument de la Porte de l’Inde.
Le Phare, sur la Promenade des Ours à Andenne.
Palais de justice, Cour des comptes, Conservatoire... la rue de la Régence devrait prendre un coup de jeune. © Pierre-Yves Thienpont
DR
«I Am Not Seen»: les images fantomatiques d’Aurore Dal Mas