Un masque spécial de Decathlon permettra-t-il la réouverture des salles de sport?

Un masque spécial de Decathlon permettra-t-il la réouverture des salles de sport?

Les chercheurs du Campus Decathlon de Villeneuve-d’Ascq pourraient rendre un grand service à tous ceux auxquels le sport en salle manque cruellement. La ministre des Sports française, Roxana Maracineanu, attend avec impatience l’homologation de leur nouveau masque, avec l’espoir de rouvrir les salles plus tôt que prévu. Et si cela débarquait ensuite en Belgique, où les mesures ont été renforcées ce vendredi?

Première mondiale

En effet, chez Decathlon, on réfléchit à un masque d’un nouveau genre, une innovation que la direction annonce comme une première mondiale, indique La Voix du Nord. Au nom du « sport pour tous », c’est la devise du leader mondial du sport, et aussi, autant le dire, pour retrouver toute sa clientèle dans les rayons vidés par le Covid. « C’est un masque qui permettrait aujourd’hui la pratique sportive en milieu couvert, tous sports confondus. Un masque dans lequel on place beaucoup d’espoir », expliquait ainsi la ministre des Sports ce mardi sur France Info.

Nouveau souffle

Le masque est techniquement prêt, les équipes de l’innovation au Campus de Villeneuve-d’Ascq, siège international de Decathlon, n’attendent que l’homologation de l’agence française de normalisation (Afnor) pour entreprendre une commercialisation courant mars. L’Afnor doit notamment s’assurer que ce masque sportif pourra être commercialisé comme les masques conventionnels, soit en toute sécurité à très grande échelle.

Ses concepteurs ont prévu de superposer plusieurs couches d’un tissu très doux pour permettre une filtration du virus avec suffisamment de perméabilité pour bien respirer. Ils se sont par ailleurs assurés du maintien du masque qui ne rentre pas dans la bouche, même en cas d’essoufflement.

Pour l’heure, la direction de l’entreprise reste prudente, ne souhaitant pas dévoiler les détails. Elle précisait simplement mercredi soir que les masques barrières seront testés dès le mois prochain par des « fédérations, coachs ou salles » en France.

Fin mars, Decathlon avait déjà réservé son stock de 30 000 masques faciaux de plongée aux personnels soignants et aux respirateurs dans les hôpitaux. Cet Easybreath avait été élu « produit de l’année » par les salariés de Decathlon l’année de son lancement.

Il se pourrait qu’un nouveau masque vienne à nouveau inspirer les 88.000 Decathloniens dans les magasins du monde entier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous