Accueil Société Régions Bruxelles

Quatre questions autour des aveux de Mohamed Abrini

L’audition du copain de quartier de Salah Abdeslam a permis de préciser son rôle dans les attentats de Paris et de Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Abrini – l’homme au chapeau – a livré les aveux attendus, mettant ainsi fin à la traque de l’homme au chapeau. Alors que son complice, Salah Abdeslam, reste muré dans le silence, Abrini, dont la cavale s’est achevée vendredi à Anderlecht, a ouvert les vannes lors de sa première audition.

1.

Comment a-t-il été arrêté ?

Selon VTM, Mohamed Abrini était suivi depuis plusieurs jours. Les enquêteurs attendaient « le bon moment » pour l’arrêter. Alors qu’il était en cavale depuis le 13 novembre, des traces de son passage avaient été localisées dans deux logements de Schaerbeek, dont l’un était le point de départ du commando de l’aéroport de Bruxelles. Sa cavale prend fin vendredi 8 avril au square Albert à Anderlecht.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs