Accueil Opinions Chroniques

Vous avez dit ni droite ni gauche?

On ne peut incarner une idéologie dynamique en se définissant par deux négations, en entretenant l’illusion que la vérité se trouve « au centre ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Macron est arrivé.

Sans se presser.

Armé d’une fiche d’identité en or massif.

« Ni de gauche ni de droite ».

Donc représentant d’emblée le premier parti de France.

Un parti largement majoritaire, mais qui, dans les urnes, redevient immanquablement minoritaire. Parfois très minoritaire.

Cette fois sera-t-elle la bonne ?

Il revient aux experts de la chose de proposer une réponse.

Or, il se trouve que l’auteur de cet article est censé être un expert.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Katia Duprez, lundi 11 avril 2016, 21:17

    J'ai écouté ce monsieur au journal de 20 heures de France 2 hier. Ce qu'il a à dire est CREUX et exactement identique aux discours de la plupart des hommes politiques. Rien de nouveau sous le soleil = business as usual

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: Peut-on parler calmement des institutions?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : la « désinstitutionnalisation » telle que l’entend l’article 19 de la Convention onusienne relative aux droits des personnes handicapées est-elle applicable et souhaitable en toute circonstance ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs