Accueil Société

De quel droit le gouvernement peut-il m’empêcher de partir en vacances?

La loi de 2007 sur la sécurité civile autorise le ministre de l’Intérieur à limiter les déplacements. Mais de telles décisions doivent être proportionnelles au but poursuivi, rappellent les juristes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Avec le temps qui passe et la crise qui s’allonge, le citoyen pourrait être tenté de se demander « de quel droit » le gouvernement le prive du droit de voyager. Car ce sont bien des libertés fondamentales – comme celle de se déplacer –, garanties pas la Constitution et des traités internationaux, qui sont en jeu ces derniers mois.

Or le Comité de concertation a décidé que, à partir du 27 janvier, il y aurait une interdiction temporaire des voyages à caractère récréatifs et touristiques, jusqu’au 1er mars, pour les voyages depuis et vers la Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Psy Clone, dimanche 21 février 2021, 13:14

    C'est n'importe quoi les arguments développés par ce Rigaux! Il a pas peur lui!

  • Posté par Linard Robert, jeudi 28 janvier 2021, 12:06

    Cette restriction viole l'article 17 alinéa 2 de la Déclaration des Droits de l'Homme que la Belgique a signé.

  • Posté par Nizet Michel, mardi 26 janvier 2021, 16:59

    Le premier motif réel de l'interdiction est d'éviter la propagation de variants en dehors de la zone géographique où ils sont apparus. La polyvalence des vaccins n'est pas certaine,mieux vaut attendre que chaque pays ait maîtrisé "son" virus. Le second est d'éviter les vases communiquants,soit d'accroître les risques de chacun d'être contaminé dans un pays dont la situation sanitaire est plus défavorable que la nôtre,et d'augmenter la charge virale de notre pays; Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Et le territoire belge,même infecté et à risques,est un espace d'évolution naturel que seuls les motifs graves de confinement peuvent réduire. L'étranger,non. Enfin la plupart des voyages se font en transports en commun plutôt qu'individuels,avec promiscuité et contacts plus probables.

  • Posté par cuypers freddy, mardi 26 janvier 2021, 8:57

    Nous sortirons bientot avec des chaines aux pieds!!!!

  • Posté par L P, lundi 25 janvier 2021, 21:10

    Bah voila....la reponse vient de tomber avec la necessite d aller s expliquer devant la commission...quel pays...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs