Accueil Société

Pierre Vanderhaeghen reçoit le prix Generet pour ses travaux sur le développement neuronal

Les travaux du professeur Vanderhaeghen sur des souris montrent que le temps joue un rôle déterminant dans le développement des cellules nerveuses chez l’homme. Ses recherches récompensées du prix Generet de la Fondation Roi Baudouin ouvrent des perspectives thérapeutiques pour certaines maladies rares.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Depuis trois ans, le prix Generet de la Fondation Roi Baudouin récompense les travaux d’un chercheur sur les maladies rares. Après avoir gratifié les recherches du professeur Miikka Vikkula (UCLouvain) sur les causes génétiques des anomalies vasculaires et celles du professeur Steven Laureys (ULiège) sur les états de conscience altérée causés par de graves lésions cérébrales, le prix doté de 1 million d’euros a été remis ce lundi au professeur Pierre Vanderhaeghen (KULeuven/ULB), qui dirige le laboratoire de neurobiologie du développement et des cellules-souches de la KULeuven.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs