Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht: Michel Vlap, la victime des choix de Vincent Kompany?

Renvoyé plus souvent qu’à son tour sur le banc ou en tribune, Michel Vlap avait déjà été la victime tactique de l’exclusion de Kemar Lawrence à Eupen une semaine plus tôt.

Temps de lecture: 2 min

Vendredi, malgré un travail intéressant entre les lignes à défaut d’être aussi tranchant que trois jours plus tôt contre Charleroi, le Néerlandais a de nouveau été prié de céder sa place prématurément, au profit de Diaby dès la 66e minute.

Serait-il la tête de turc de Vincent Kompany, qui ne s’y prendrait pas autrement s’il voulait lui faire comprendre qu’il n’entre définitivement plus dans ses plans et qu’il a intérêt à trouver une porte de sortie avant la fin du mois ? Kompany s’en défend, assurant qu’il traite tous les joueurs de la même façon. Souhaitant faire évoluer Diaby dans l’axe du secteur offensif et non sur les ailes où Mukairu et Amuzu tiraient la langue, l’entraîneur anderlechtois a hésité à faire sortir Vlap ou Aït El Hadj. S’il a finalement opté pour le premier, c’est très certainement parce qu’Aït El Hadj était plus actif à la récupération. Dix minutes plus tard, Anderlecht allait, il est vrai, terminer la rencontre avec quatre attaquants.

Ce mardi soir, si Diaby commence la rencontre à Mouscron, c’est une nouvelle fois Vlap qui en fera très probablement les frais.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb