Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche sur la vaccination: défendre les droits universels et la justice mondiale

Les pays les plus riches se sont empressés de réserver 60 % des doses de vaccin anti-Covid disponibles pour 2021. Cette marchandisation au détriment de la santé des habitants des pays les plus démunis doit cesser.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

dCe lundi 18 janvier, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS a affirmé avec force et courage : « Le monde est au bord d’un échec moral catastrophique ».

Il a dénoncé les États riches et puissants du monde ainsi que les entreprises pharmaceutiques mondiales dominantes pour ne pas avoir respecté les engagements pris dès mars dernier en faveur de l’accès pour tous aux vaccins et traitements anti-Covid-19 « sans laisser personne de côté », comme ils l’avaient proclamé à l’unisson.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mardi 26 janvier 2021, 13:11

    Ce texte est gravement inadéquat. Egaliser l'accès aux soins préventifs et curatifs dans le monde est tout simplement impossible. En revanche, l' effort pour aider les pays les moins développés dans leur lutte contre le Covid-19 est évidemment nécessaire, et d'ailleurs largement et généreusement en cours. Les signataires de ce document devraient mieux s'en informer. Par ailleur la suppression du droit à la propriété intellectuelle serait le plus sur moyen de torpiller l'innovation en recherche médicale. Sans elle, il n'y aurait bien sur pas de vaccin contre la Covid-19 avant plusieurs années, ou pas du tout..

  • Posté par B Thomas, mardi 26 janvier 2021, 10:59

    Une seule question. Est-ce que Tedros Adhanom Ghebreyesus, Riccardo Petrella, Catherine Schlitz, Pierre Galand, Mady Ledant, Alain Dangoisse, Alain Adriaens, Maria Palatine, Antoinette Brouyaux, Pietro Pizzuti, Christine Pagnoulle, Fabrice Delvaux, Bernard Tirtiaux et leurs proches sont prêts à renoncer aux doses de vaccin qui leur sont destinés pour en faire profiter les ressortissants des pays pauvres qui en ont le plus besoin ?

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs