Accueil Monde Europe

Espagne: le ministre de la Santé se lance dans les élections catalanes

Inconnu du grand public, Salvador Illa est devenu ministre de la Santé espagnol en janvier 2020. Nul n’imaginait alors qu’il deviendrait le ministre le plus important du nouveau gouvernement. Après un an de gestion de la pandémie, il démissionne de son ministère et aspire désormais à diriger la Catalogne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Pendant des années, il a été l’homme de l’ombre du socialisme catalan, la personne de confiance des grands dirigeants, le négociateur des réunions clés et secrètes. Salvador Illa, né en 1966, est passé de l’ombre à la lumière en une année. Nommé ministre de la Santé trois mois avant une pandémie que personne ne voyait venir, il a acquis la notoriété publique nécessaire pour se présenter à un poste d’envergure : la présidence de la Catalogne.

Le risque pourrait paraître énorme s’il n’était pas si bien calculé par le parti socialiste catalan (PSC). À la tête de la région jusqu’en 2010, le PSC souhaite la récupérer après une décennie de majorité nationaliste et indépendantiste qui a redistribué l’échiquier politique catalan en deux blocs : partisans ou adversaires de la sécession, reléguant les rares partis non polarisés à une position résiduelle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs