Accueil Économie Entreprises

20% des entreprises saines avant la crise sont au bord de la faillite

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) et le bureau d’information économique Graydon tirent la sonnette d’alarme : il faut des mesures pour renforcer la solvabilité des entreprises.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

La mise à l’arrêt d’une partie de l’activité économique, une première fois au printemps, puis à nouveau, mais d’une manière plus limitée, depuis novembre, a fortement impacté la situation financière de nombreuses entreprises.

Près de 30 % d’entre elles se trouvent ainsi dans une situation tendue – comprenez qu’elles ont pratiquement épuisé leurs réserves –, voire sont à deux doigts de la faillite et ont besoin rapidement d’une injection de fonds, selon une étude réalisée conjointement par le bureau d’information économique Graydon et la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

Surtout : le pourcentage reste élevé même si l’on fait abstraction des entreprises déjà en difficulté avant la crise ; et il s’est sensiblement accru depuis la fin de l’été – malgré le fait que, dans de nombreux secteurs, le deuxième confinement pèse moins que le premier sur l’activité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dupres Willy, mardi 26 janvier 2021, 15:18

    @ Desmet Marc, on peut placer son argent sans risque et cela peut rapporter. Une épargne pension et une assurance vie individuelle ( mix branche 21 et 23 ) me rapporte pas mal en + des 30% de déductions fiscales. Entre 5000 et 6000 euros placés chaque année pour 2 personnes.

  • Posté par Desmet Marc, mardi 26 janvier 2021, 13:35

    Dirk Bron (qui des casseroles partout) va tout reprendre comme Blokker ... et nos imbéciles de dirigeants vont laisser faire.

  • Posté par Dupres Willy, mardi 26 janvier 2021, 6:52

    J'ai l'impression que l'on va bientôt forcer les citoyens à consommer et à dépenser leur épargne. Ne tombons pas dans ce piège surtout venant du big boss des patrons. Nul ne sait ce qu'il se passera dans les mois à venir et les belles années sont sûrement derrière nous.

  • Posté par Desmet Marc, mardi 26 janvier 2021, 13:46

    @DW, au sujet de l'épargne, vous avez raison, en ne donnant plus d'intérêts sur le bon vieux livret d'épargne "on" pousse ceux qui ont un peu d'argent à prendre des risques en bourse et autres risques. Une majorité n'ont pas de quoi boursicoter et il faut garder une poire pour la soif alors il ne reste que ce livret qui ne rapporte RIEN! Les uns toujours plus riches, les pauvres toujours plus pauvres.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs