Marc Van Ranst: «La part des variants dans les infections augmente rapidement»

Marc Van Ranst: «La part des variants dans les infections augmente rapidement»
Photo News

Le virologue Marc Van Ranst se montre inquiet devant l’évolution des variants en Belgique. Interviewé dans De Afspraak sur Canvas, il a commenté la situation épidémiologique en Belgique. « Ce qui est insidieux dans la situation actuelle, c’est qu’on ne peut pas encore s’en rendre compte réellement, elle est encore en partie sous la surface », explique-t-il.

« La première épidémie, avec le variant normal, nous avons appris par des essais et des erreurs à la contenir. Et en Belgique cela fonctionne très bien. Mais depuis, des variants sont entrés sur notre territoire et les cas se multiplient ‘sous la surface’, sans qu’on s’en rende compte, poursuit l’expert. Les indicateurs des laboratoires montrent que la part des variants dans les infections augmente rapidement ».

Selon lui, l’arrivée des variants sur notre territoire explique l’augmentation des cas : « Nous avions la situation bien en main avec les mesures, mais lorsque les variants sont apparus chez nous, nous avons compris : il y aura de nouveau des problèmes ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous