Accueil Société

Vaccination en Wallonie: déjà critiquée, la carte pourrait être amendée

La liste des centres de vaccination ne fait pas l’unanimité. Entendu par le parlement wallon, Yvon Englert se dit ouvert à une discussion. Mais les principes retenus ne seront pas remis en cause.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Quelques heures après la publication de la liste des centres de vaccination pour le grand public, Yvon Englert était auditionné par la commission Santé du parlement de Wallonie, ce mardi matin. Le délégué général covid-19 pour le sud du pays est longuement revenu sur la planification de la campagne de vaccination et sur son organisation concrète.

Pour rappel, la Wallonie comptera sur son sol neuf centres de vaccination majeurs à Tournai, Mons, Charleroi, Namur, Marche-en-Famenne, Court-Saint-Etienne et Pepinster, en plus des centres de Liège-Bierset et Ronquières, déjà actifs pour les publics prioritaires. Une trentaine de centres de proximité seront organisés dans des zones moins densément peuplées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, mardi 26 janvier 2021, 22:54

    Autant j'applaudis et soutiens la stratégie actuelle de vaccination prioritaire des résidents de maison de repos et son exécution, autant je me pose des questions sur son extension au grand public. Apparemment, on devra attendre que l'ensemble du personnel hospitalier soit vacciné pour démarrer la vaccination des plus de 65 ans. Ne serait-il pas utile pour limiter la pression sur le système de soins, compte tenu de l'évolution de l'épidémie et du risque de troisième vague, de ne vacciner dans un premier temps que le personnel hospitalier réellement en charge de la gestion covid, avec en priorité le personnel des soins intensifs (ce qui aurait déjà dû être fait)? Même si le personnel de soins appréciera d'être considéré comme prioritaire en reconnaissance pour services rendus, ces professionnels comprendraient que protéger les personnes à risque qui satureraient les services de leurs collègues est peut être plus urgent. Commencer la vaccination du groupe à risque le plus grand seulement à la fin mars, c'est prendre un risque sanitaire. Retarder la vaccination de ce groupe retarde aussi l'allègement des mesures qui empêchent plusieurs secteurs d'exercer leur activités économiques. C'est prendre un risque sociétal. Les deux centres principaux de Wallonie et le centre principal de Bruxelles doivent avoir été testés et certifiés et doivent ouvrir durant le mois de février pour administrer le vaccin AstraZeneca dès le début de sa livraison au plus de 65 ans. Des centres secondaires devraient ouvrir au plus tard début mars. Ensuite, la distribution géographique des centres est réellement contestable. Pourquoi un cluster de centres autour de Liège? Pourquoi le centre de vaccination le plus proche de Comines (Tournai) doit être à plus de 45 minutes en voiture et à plus d'une heure en train ou en transport en commun? Comme la vaccination se fait sur base volontaire, ne risque-t-on pas une couverture vaccinale moindre dans le Hainaut occidental puisque par exemple les cominois ne pourront pas se faire vacciner ni à Ypres ni à Courtrai grâce à l'ineptie qu'est la régionalisation? Une solution serait de placer un centre secondaire à Mouscron ou d'avoir un accord avec la Région flamande. De même n'y a-t-il pas de possibilité d'en installer un à Philippeville pour mieux couvrir la botte du Hainaut même si des équipes volantes y sont prévues? Pourquoi la densité de population a-t-elle été privilégiée? Outre la gratuité, l'accessibilité est pourtant aussi fondamentale pour l'adhésion à la vaccination.

  • Posté par Webber Martin, mardi 26 janvier 2021, 20:13

    Je répète: si je ne meurs pas avant 2024 j'espère être vacciné.

  • Posté par Webber Martin, mardi 26 janvier 2021, 20:12

    Si je ne meurs pas avant, j'espère être vacciné avant 2024.

  • Posté par lamine jenny, mardi 26 janvier 2021, 18:28

    On devrait vacciner 7/7j et 10 heures par jour, plus on va vite en vaccination plus vite on sortira de cette pandémie

  • Posté par Demlenne Thierry, mardi 26 janvier 2021, 20:07

    Pas assez de vaccins mais d'accord avec vous...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs