Accueil Société

Réouverture des métiers de contacts: l'avis négatif des experts chargés de penser le déconfinement

Le dernier rapport du Gems, les experts chargés de penser le déconfinement, est catégorique : il ne faut pas rouvrir les coiffeurs à ce stade de l’épidémie. Le politique a pourtant fixé un horizon au 13 février.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

On avait déjà compris vendredi lors de la conférence de presse suivant le Comité de concertation qu’il y avait très peu de raisons de se réjouir vu les chiffres de l’épidémie en Belgique. La seule lueur d’espoir concernait les métiers de contact avec une date de réouverture : le 13 février 2021. Alexander De Croo et les ministres présents ont bien rappelé que cela n’aurait toutefois lieu que « si la situation sanitaire le permettait ».

Or, au regard du dernier rapport du Gems publié ce mardi mais déjà sur la table des politiques depuis une semaine, cette demi-annonce n’a pas de sens. Les experts chargés de penser le déconfinement fournissent par écrit une démonstration argumentée et chiffrée dont la conclusion est sans appel : « Il est important de ne pas mettre en place de relâchement avant que nous soyons sûrs que cela ne créera pas une augmentation significative de la circulation du virus. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

36 Commentaires

  • Posté par Bois Jean-Claude, mercredi 27 janvier 2021, 11:52

    Ils ont faciles à dire... Eux ils sont toujours bien coiffés, comment ils font ?

  • Posté par Bois Jean-Claude, mercredi 27 janvier 2021, 11:52

    Ils ont faciles à dire... Eux ils sont toujours bien coiffés, comment ils font ?

  • Posté par curto calogero, mercredi 27 janvier 2021, 10:04

    Ne pas tenir compte de l'avis des expert, u'il retourne dans leurs labo, pour trouver des solutions plus scientifique.

  • Posté par ALAIN BACCAERT, mercredi 27 janvier 2021, 7:43

    Sous la pression des "experts officiels", la messe semble être dite en ce qui concerne la réouverture des commerces dit de contacts, dont les coiffeurs. Avec en prime les frontières fermées en infraction aux dispositions prévues par la Constitution Belge et le Traité de Schengen, ce gouvernement finira par récolter ce qu'il sème depuis son arrivée. En attendant, ce sera plus que jamais le règne de la grande débrouille.

  • Posté par Fierens Gevaert Bernard, mercredi 27 janvier 2021, 0:59

    Cette analyse des experts repose sur un affreux syllogisme !!! Baser l'augmentation exponentielle des personnes contaminées lors des contacts potentiels que pourraient avoir un client de salon de coiffure est totalement aberrent. C'est d'abord faire totalement abstraction du résultat du recours aux gestes barrières (port correct du masque, lavage des mains au gel hydroalcoolique en entrée et sortie du salon, prise de rendez-vous obligatoire). C'est ensuite considérer avec mépris la capacité des coiffeurs à organiser leur salon pour pouvoir éviter les contacts interpersonnels. C'est enfin s'enfermer dans une décision totalement abscons de règlementer tous les métiers de contacts de la même manière.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs