Accueil Opinions

Pierre Vercauteren: «Avant l’affaire Dutroux, on n’imaginait pas un ministre démissionner»

Face au risque de polémique, Joëlle Milquet a choisi de quitter ses fonctions avant même la tenue du procès. Le point de vue de Pierre Vercauteren politologue à l’UCL-Mons.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Les conséquences n’auront pas tardé. Inculpée de prise d’intérêts dans l’affaire des emplois fictifs, Joëlle Milquet a annoncé lundi matin sa démission. Pourtant, elle reste présumée innocente, avant la tenue d’un procès. Pierre Vercauteren est politologue, professeur à l’UCL-Mons.

Quand un ministre est inculpé doit-il forcément démissionner ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Jacques Remacle, mardi 12 avril 2016, 6:50

    Guy Coëme, Guy Mathot et Guy Spitaels ont démissionné de leurs fonctions. C'tait desa nnées avant l'affaire Dutroux!

  • Posté par Agnes Pieyns, lundi 11 avril 2016, 21:24

    Jean Gol (Justice) a démissionné (faute que Nothomb - intérieur - l'ait fait) après le drame du Heysel en 1985... Je n'ai jamais partagé ses positions politiques mais c'était un vrai homme d'Etat.

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs