Pour se venger, des supporters du Standard s’introduisent dans le stade de Charleroi pour y mettre une banderole… et cassent une lampe! (vidéos)

Pour se venger, des supporters du Standard s’introduisent dans le stade de Charleroi pour y mettre une banderole… et cassent une lampe! (vidéos)

Le choc wallon de ce week-end a été animé ! Sur le terrain, les deux équipes ont offert un beau spectacle, avec cinq buts à la clé. Mais, même s’ils n’étaient pas présents dans les gradins à cause des mesures sanitaires actuelles, les supporters des deux camps ont tout de même réussi à mettre de l’ambiance.

Au coup d’envoi, tout d’abord. Les fans liégeois ont tiré un superbe feu d’artifice aux alentours du stade. Ce qui a offert un joli spectacle aux différents acteurs de cette rencontre, et leur a donné encore plus de motivation pour ce derby. Ce qui a visiblement porté ses fruits vu l’intensité et l’envie affichées par les deux camps.

Sauf que, ce qui n’a pas pu être capté par les caméras, c’est que les fans des Zèbres étaient également présents aux alentours du stade Maurice Dufrasne. Postés en haut du célèbre terril de Sclessin, les Carolos ont allumé des fumigènes et déployé une banderole afin de revendiquer ce territoire. À vingt minutes du terme, ils ont même tiré un feu d’artifice.

Mais cette histoire n’en est pas restée là. Vexés de cette revendication de territoire, des supporters liégeois ont décidé de se venger. Ils n’ont pas hésité à se rendre au sein même du stade de Charleroi, en pleine nuit, pour y placer une banderole, revendiquant à leur tour ce territoire ! Sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu…

Sur les vidéos diffusées par un groupe de supporters rouches, on voit les Liégeois en train de placer cette banderole, avant d’entendre un bruit sourd et de se retrouver dans le noir complet !

Vraisemblablement, une lampe aurait été cassée lors de cette opération. Toutefois, le club carolo n’a pas communiqué sur cette intrusion dans leur stade, ni sur d’éventuels dégâts…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Frédéric Larsimont

    Standard

    Standard: sans patron, pas de pardon

  • @News

    Par Young Kruyts

    Standard

    Sclessin: de l’euphorie à la colère

  • @News

    Par Julien Raspiller

    Angleterre

    La résurrection de Bale

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous