Accueil Société Régions Bruxelles

Nouveau nom pour le tunnel Léopold 2: Annie Cordy «coup de coeur» des citoyens et du gouvernement Vervoort

Comment rebaptiser le tunnel Léopold 2 ? Parole aux Bruxellois(es). Le nom de la chanteuse est arrivé en tête du vote citoyen mais… ne figurait pas sur la short list. Elle a été repêchée par le gouvernement.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Féminiser l’espace public bruxellois, c’était l’une des bonnes résolutions 2020 d’Elke Van den Brandt (Groen) et Nawal Ben Hamou (PS) – pour l’heure, 6,1 % seulement des rues de la capitale portent le nom d’une femme. Les deux membres du gouvernement bruxellois lançaient alors un premier dossier emblématique : le tunnel Léopold 2, dont la nouvelle appellation serait bien sûr féminine mais aussi décolonialisée. Mode citoyenne oblige, il fut décidé de consulter les Bruxellois(es). Lesquel(le)s pouvaient suggérer des personnalités, pourvu que ces dames répondent à deux critères : être décédée et avoir eu un impact sur la société.

Verdict ? Au total, 13.000 réponses. Très largement en tête, Annie Cordy devance deux reines, Astrid et Elizabeth. Parallèlement à cette cette consultation citoyenne ouverte, un comité d’experts (deux associations féministes, deux associations actives autour de la décolonisation et deux chercheurs) a été mandaté pour établir sa propre liste. « Nous avons voulu valoriser des femmes dont le parcours avait un rapport avec la Belgique, avec les valeurs que porte notre pays », explique Romain Landmeters, chercheur à l’Université Saint-Louis, spécialiste de l’histoire coloniale et des migrations. En cours de route, les experts se sont vu imposer une contrainte supplémentaire : puiser des noms dans le Top 30 citoyen. Au final, ils ont établi une short list, sur laquelle on ne trouve trace ni d’Annie Cordy, ni des deux souveraines. Un choix assumé, l’accent ayant été mis sur des femmes au parcours méconnu ou plus en phase avec la démarche initiée par les deux cabinets.

Cette liste atterrit sur la table du gouvernement bruxellois, via une note signée par les cabinets Van den Brandt et Ben Hamou. La justification est résumée à gros traits : la chanteuse « n’est pas connue dans les deux communautés linguistiques », et « la famille royale a déjà beaucoup de place dans l’espace public ». Des arguments qui ne sont pas ceux des experts, un peu marris de voir leurs recherches balayées par la polémique. Laquelle enfle au sein du gouvernement, où d’aucuns s’étonnent que le vote citoyen soit ignoré. Un brin embêtés, les cabinets Van den Brandt et Ben Hamou notent d’ailleurs que « le fait de ne pas retenir le nom d’Annie Cordy pourrait potentiellement conduire à l’incompréhension ou au mécontentement, tant dans la presse que dans l’opinion publique, il est important d’anticiper cet aspect ».

Finalement, pour ménager le travail des experts et la légitimité des citoyen(ne)s, comme dans nombre de concours, une nouvelle catégorie a été créée : le coup de coeur du gouvernement. Attribué à... Annie Cordy. Concrètement, son nom, ainsi que ceux d’Andrée De Jongh, Chantal Ackerman, Isala Van Diest, Marguerite Yourcenar, Marie Curie, Rosa Parks, Semira Adamou et Simone Veil, Sophie Kanza et Wangari Maathai seront soumis au vote des Bruxelloi(es) dès lundi, pour un mois.

À lire aussi Adieu Nini, on t’aimait bien

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 28 janvier 2021, 21:48

    Et de toute façon, changer le nom d'un lieu est toujours stupide, car cela ne fait que créer des malentendus.

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 28 janvier 2021, 21:45

    Grotesque.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, jeudi 28 janvier 2021, 17:57

    Si on pose la question aux Bruxellois, il ne faut pas venir par après considérer que leur choix n'est pas assez ...flamand ! Pourquoi faut-il en plus faire appel à un comité d'experts (?) (experts en quoi ??) qui n'oubliera pas de rentrer ses factures. Tout le monde (comme tous les systèmes GPS) connait le tunnel comme étant le Léopold II, pourquoi changer ?? Pour le plaisir d'une mode actuelle ?

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 28 janvier 2021, 18:30

    Absolument et Leopold 2 est très bien aussi !

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 28 janvier 2021, 14:11

    Pas question de laisser les islamo-gauchistes occuper à nouveau le terrain sans contestation (ohé, il y a quelqu'un?) à l'occasion de ce nouvel effet de mode passager - tout à fait éphémère - qui consiste d'une part à vouloir renommer à tout crin des ouvrages d'art, des infrastructures ou des immeubles patrimoniaux avec des noms plus ou moins dans l'air du temps - en tout cas plus en harmonie avec une sensibilité gauchiste - et plus en accord avec le "politiquement correct" actuel, et d'autre part en cette croisade anti-Léopold II, déclenchée sur la lancée d'une énième saillie contre notre souverain le plus emblématique - pourquoi seulement contre lui? Et ceux des autres puissances coloniales? Simplement pcq Léopold II, le "petit roi belge" a damé le pion aux puissances coloniales de l'époque en s'attribuant un des plus beaux morceaux à leur nez et à leur barbe: le bassin du Congo! Tout le reste n'est que de la propagande tissée sur la base d'incidents réels mais isolés, sans aucun caractère systématique et survenus sans instruction venue d'en haut. Ensuite, pourquoi vouloir à tout prix se donner bonne conscience - ou empêcher toute critique? - en s'abritant derrière l'alibi qui consiste à dire que les femmes sont sous-représentées dans l'espace public et qu'il faudrait à tout prix - y compris celui du ridicule - rééquilibrer la situation en donnant plus de visibilité aux femmes? Et de mettre du coup Annie Cordy dans le tunnel! Pas sûr qu'elle ait été d'accord, même si elle aurait sans doute trouvé ça marrant, comme une autre histoire belge à ajouter au (déjà très long) répertoire de celles-ci. Enfin, il y a l'aspect pratique, tout simplement. Pourquoi vouloir renommer le seul tunnel Léopold II, alors qu'il tient son nom du boulevard sous lequel il court, par simple logique cartographique. En toute logique, il serait plus judicieux de renommer alors et d'abord ledit boulevard, et le tunnel à sa suite ... Boulevard Annie Cordy et tunnel Annie Cordy iraient bien mieux ensemble que boulevard Léopold II et tunnel Annie Cordy, le second impossible à situer précisément! A tout faire, et pour autant que ce soit vraiment nécessaire, je frapperais cependant alors un grand coup: par exemple en renommant le boulevard et le tunnel du nom d'une grande figure féminine iranienne emblématique de la lutte anti-foulard ... comme ça, juste en passant, comme un signal à toutes les femmes. Et comme un signal à tous les islamo-gauchistes pour leur rappeler dans quel sens coule l'Histoire ...

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo