Accueil Société

Le retour des «mains invisibles» dans l’affaire Nethys

Le parquet a fait appel de la libération sous conditions de Stéphane Moreau, qui devra rester à Lantin deux semaines de plus. Pol Heyse, lui, peut quitter la prison. Son avocat réclame l’audition des figures politiques liégeoises.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La formule est de Pierre Meyers, ex-président de Nethys. Interviewé par Le Soir en septembre 2019, lorsque les premières révélations tombent autour des ventes secrètes de certaines filiales, l’homme assure ne pas avoir agi seul. « Nous avons tenu informés des progrès les principaux responsables politiques concernés », lâchait Pierre Meyers à l’époque. Sans citer de nom, il se limitera à un surnom : « On les appelle dans notre jargon les mains invisibles ». Avant de prendre une décision majeure, certaines figures politiques liégeoises en connaissaient « les grandes orientations, et même plus que cela », dixit l’homme aujourd’hui inculpé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par Otte Gérard, vendredi 29 janvier 2021, 21:49

    Debout ! les damnés de la terre ! Debout ! les forçats de la faim ! Pour vaincre la misère et l'ombre Foule esclave, debout ! debout ! C'est nous le droit, c'est nous le nombre : Nous qui n'étions rien, soyons tout : Est-ce le DEBUT de la FIN ou la FIN du DEBUT ?

  • Posté par Otte Gérard, vendredi 29 janvier 2021, 21:43

    Debout ! l'âme du prolétaire Travailleurs, groupons-nous enfin. Debout ! les damnés de la terre ! Debout ! les forçats de la faim ! Pour vaincre la misère et l'ombre Foule esclave, debout ! debout ! C'est nous le droit, c'est nous le nombre : Nous qui n'étions rien, soyons tout : EST-CE LE DEBUT la FIN ou la FIN du DEBUT ?

  • Posté par Duruisseau Pascal, vendredi 29 janvier 2021, 18:19

    Tiens, André Gilles et autres administrateurs provinciaux, ils sont où ???

  • Posté par epictete epictete, samedi 30 janvier 2021, 16:29

    derrière leurs mains invisibles ;-)

  • Posté par Lambert Charles, vendredi 29 janvier 2021, 17:52

    Avec un beaucoup d'auto-discipline et un peu de chance, on arrivera à juguler la covid. Par contre, le temps des fils de ..., des amis de ..., des frères ou savoures de ..., qui nous dirigent parce que, étrangement amnésiques lorsque nous sommes dans l'isoloir, nous une sommes pas fichus de réaliser que nous allons à nouveau noircir une case en face du nom d'un bonimenteur qui nous a servi les mêmes promesses qu'il y a quatre ou six ans. Moralité, bien fait pour notre gueule! Nous avons les politiques que nous méritons et de surcroît, nous ne réalisons même pas qu'ils nous coûtent une fortune pour nous mener par le bout du nez.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Entretien Ovidie: «Le porno est devenu la vraie vie»

L’ex-actrice porno décortique sur tous les fronts médiatiques l’influence de l’industrie pornographique. Penseuse du rapport au corps et des sexualités, elle s’adresse aux adolescentes dans « Tu n’es pas obligée… » pour decrypter les injonctions qu’elles subissent à propos de leur apparence et de leur sexualité.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs