«Fermons les écoles maintenant et enseignons cet été»: l’appel d’un directeur d’école

Ecole à Erdegm, Anvers.
Ecole à Erdegm, Anvers. - Belga

Il n’y a qu’une seule solution. Fermez les écoles, maintenant. Et rattrapons ces semaines de cours pendant les vacances d’été », demande Gwen Moerman, directeur d’une école de Gand, dans une interview auprès de nos confrères de Het Laatste Nieuws.

« On parle toujours de l’importance des enfants, mais les enseignants ? Nous sommes de la chair à canon, et le gouvernement ne fait rien pour notre sécurité », dénonce-t-il.

Pour Gwen Moerman, le corps enseignant est « le secteur le plus obéissant du pays. Mais rien n’est fait pour notre sécurité. Pourtant, les enseignants sont aussi des parents ou même des grands-parents, ils s’occupent aussi parfois de personnes âgées. »

Le directeur souhaite une fermeture des écoles, sans enseignement à distance. « Ça ne marche pas pour les enfants. Cela peut fonctionner à partir de la quatrième secondaire, mais cela n’est d’aucune utilité pour les jeunes enfants. Nous avons déjà vu cela lors du premier confinement. »

« Tout au plus, vous pouvez leur donner des cahiers d’exercices. Et puis les semaines de cours qui sont manquées maintenant devront être rattrapées en été, avec de véritables leçons. La majorité des enseignants seront prêts à le faire. C’est tout simplement une année exceptionnelle. En été, tout peut être fait de manière plus sûre, nous l’avons vu », conclut-il.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous