Accueil Société Enseignement

Les nouvelles règles du coronavirus à l’école

Les règles permettant de gérer l’épidémie à l’école évoluent avec la perfidie des variants. Le point, entre consignes et esprit des consignes.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 7 min

Mercredi, Chloé 10 ans, est rentrée à la maison un peu dépitée. L’instituteur avait décidé de revoir l’agencement de la classe. L’organisation en petits groupes devait faire place à un alignement des bancs en rangs d’oignons. Par-dessus le marché, plus question de changer de place au gré des amitiés. Chloé est désormais assise à côté d’Édouard. Il est gentil Édouard, mais à cet âge on préfère toujours ses copines. « C’est une décision de la ministre des écoles », ou de la « première ministre de la santé des enfants », a retenu la jeune fille des explications livrées par son instituteur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par BAES Philippe, jeudi 28 janvier 2021, 18:07

    ." Si, par contre, ce rhume est accompagné, au choix, de douleurs musculaires, d’une fatigue inhabituelle, de maux de gorge ou de tête, de manque d’appétit…"Pour avoir eu quelques grippes, je pense que ce sont les sympômes courants de celle-ci. Alors pas de covid mais une épidémie de grippe dans l'école ?

  • Posté par vanopdenbosch herve, jeudi 28 janvier 2021, 15:51

    après avoir fait des coupe franche dans les personnes agées par ignorance envers le virus ne va t'on pas faire pareil mais la ca serait au minimum de l'incompétence attendons et voyons si après la vague de mort chez les personnes agées on fait la même erreur ce n'est plus ni de l'ignorance ni de l'incompétence ca deviens vraiment grave

  • Posté par Jossart Pierre, jeudi 28 janvier 2021, 12:20

    Point 1: "En revanche, en cas de test positif, il est placé en quarantaine pour dix jours, avec un nouveau contrôle le septième jour." Non pas de 2 test après un test positif. Les PCR peuvent rester longtemps positives sans que cela soit lié à une persistance de la contagiosité. https://covid-19.sciensano.be/fr/procedures/isolement

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 28 janvier 2021, 11:58

    Compliqué effectivement mais bien expliqué... Le point 4 me semble délicat. "si l’enseignant infecté est employé en primaire ou en secondaire, et qu’il a toujours respecté les gestes barrière, il n’y a ni test ni quarantaine." C'est peut-être mettre l'enseignant dans une mauvaise posture. Comme tout un chacun, et en toute bonne foi, il sera tenté de dire qu'il a respecté les gestes barrières. Et il l'aura peut-être fait dans toute la mesure de ses moyens. Mais ces gestes sont-ils "respectables" à 100% pendant toutes la durée des cours (primaire= toute la journée) ? Et alors, quid si des élèves sont contaminées, etc... L'enseignant en portera-t-il une responsabilité ? Et si par contre, il avoue que peut-être, il n'a pas "pu" respecter à100% les gestes barrières, alors les parents peuvent éventuellement, lui reprocher les tests à effectuer et la quarantaine à respecter... Situation délicate. D'autant plus que le contamination de 1 ou plusieurs élèves pourrait très bien ne pas être due au fait que le prof lui-même est contaminé. Pire elle pourrait même être la cause de la contamination de l'enseignant. Ne vaudrait-il pas mieux, si l'enseignant est positif, au moins tester tout le monde et de prendre une décision sur ces tests ?

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, jeudi 28 janvier 2021, 10:03

    Bravo pour cet exercice de pédagogie, bien utile ...

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs