Accueil Société

Un rapport «alarmant» du commissariat corona rendu aux ministres: «Le variant britannique sera dominant d’ici mars»

Un rapport du commissariat corona a été rendu aux ministres de la Santé et au Premier ministre. Il fait état d’une augmentation nette des transmissions, en particulier chez les jeunes enfants et davantage pour le moment dans les écoles en Flandre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le commissariat corona a rendu un rapport ce mercredi soir aux autorités sanitaires sur l’évolution du SARS-CoV2 et de ses cousins « variants of concern » en Belgique. Un certain nombre de clusters ont été confirmés avec le variant britannique B117, plus contagieux et appelé à devenir dominant – d’ici mars. Le rapport du commissariat corona rappelle que l’Organisation mondiale de la Santé a établi cette augmentation des transmissions dues à ce variant, mais pas encore de réelle incidence sur les hospitalisations et les décès. L’évolution de cet état des choses dépendra du respect des mesures et de la vigueur des protocoles en place (isolement, quarantaine, testing).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Pirson Gérard, vendredi 29 janvier 2021, 0:52

    Lisez la carte blanche dans le journal Le SOIR. Coronavirus: la légitimité démocratique du pouvoir d'exception remise en question par des chercheurs Des chercheur.e.s de toutes les universités francophones s’interrogent sur les conséquences démocratiques de la crise et la question de la légitimité du pouvoir d’exception.

  • Posté par Renard J, jeudi 28 janvier 2021, 16:56

    ET après le variant britannique, il y aura un autre variant et un autre et un autre. Tout tend à penser que nous allons devoir vivre désormais avec le risque d'être contaminés par l'un ou l'autre virus en circulation. Confinement, vaccination, toutes ces mesures gouvernementales présentent autant de risques pour la santé au sens large (physique et mentale) que le virus lui-même. Il n'est plus possible de continuer à mettre sous cloche toute la population, surtout les jeunes. Nous allons droit à la catastrophe. Notre société craque de partout. Le désespoir est dans tous les yeux. Il faut réouvrir les portes fermées et prendre le risque de voir les contaminations augmenter. Pourquoi ne pas mettre le paquet sur la mise au point d'un traitement médical efficace de la maladie de manière à réduire au maximum le risque de décès ? Pourquoi ne pas renforcer prioritairement les unités Covid dans les hôpitaux en augmentant le nombre de professionnels formés et le nombre de lits pour traiter au mieux les malades ? C'est le nombre de lits d'hôpitaux avec le personnel correspondant qui devrait être la variable d'ajustement à l'importance des contaminations.

  • Posté par Hubert Wynands, jeudi 28 janvier 2021, 16:17

    Pas grave, je me débrouille bien avec la langue de Shakespeare.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 28 janvier 2021, 14:48

    Il n'y a plus qu'une seule maladie dans le monde: la covid-19 avec toutes ses variantes, en préparation des "futures pandémies" que les "experts" nous annoncent. Il n'y a plus qu'un seul remède: les privations de liberté (l'enthousiasme vaccinal commence déjà à faire pshhhit).

  • Posté par Delbauve jean-bernard, jeudi 28 janvier 2021, 13:52

    Alarmant, non, tout à fait prévisible. En Angleterre la nouvelle souche a mis 8 semaines pour devenir dominante. Et normal, une souche dominante prendra toujours la place de la souche récessive. On se retrouve donc avec une contagiosité plus importante ce qui ne signifie pas une dangerosité plus importante. Y a t-il eu une étude montrant que la nouvelle souche bien que plus contagieuse et qui va donner plus de malades, va automatiquement faire augmenter les personnes hospitalisées et les décès. Non, nulle part, on se base seulement sur un calcul statistique basé sur l'ancienne souche. Et tout cela sans tenir compte des personnes âgées vaccinées qui n'iront plus grossir les hospitalisés.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs