Accueil Sports Autres sports Voile

Yannick Bestaven, l’ingénieux vainqueur du Vendée Globe

À 47 ans, le Rochelais a remporté le Vendée Globe devant Charlie Dalin. Point d’orgue à une carrière déjà riche de quelques succès, mais aussi une vie d’entrepreneur consacrée à la « voile propre ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il existe (au moins) deux Yannick Bestaven. Le barbu et le pas barbu. Alors que le Rochelais a offert ces deux visages au gré du Vendée Globe qu’il a remporté dans la nuit de mercredi à jeudi devant ses compatriotes Charlie Dalin et Louis Burton, ceux qui ne le connaissent pas auront alors oscillé entre l’image du marin barbu bourru, et celle du non-barbu, ingénieux et cérébral. Jeudi à l’aube, affublé d’une barbe de trois jours et d’une coiffure en désordre façon lendemain de tempête, c’est un troisième Yannick Bestaven qui est apparu au port Olona. Souriant, affable, reconnaissant pour tous ceux qui l’ont aidé à concrétiser ce projet, et aussi fêtard et goguenard, impatient «d’aller boire une bonne bière et de faire la fête avec les potes»!

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Voile

Voile: Denis Van Weynbergh a retrouvé Brest

Ralenti par la perte précoce d’une voile d’avant, le skipper des « Laboratoires de Biarritz » est arrivé bon dernier de la « Guyader Bermudes 1000 Races« , mais s’est qualifié pour la Route du Rhum, pour laquelle il est toujours sur liste d’attente.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs