A Liège, un patient crache sur la police en affirmant qu’il a le coronavirus

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Photo News

Un individu a été privé de liberté mercredi au MontLégia, après avoir craché sur la police en précisant qu’il avait le coronavirus et menacé un infirmier en faisant croire qu’il était en possession d’un couteau, a indiqué jeudi le parquet de Liège. Le dossier a été placé à l’instruction et une demande de mandat d’arrêt a été formulée à l’encontre du suspect.

Mercredi, un homme s’est présenté au MontLégia après avoir fait un malaise. Pris en charge, l’individu a ensuite souhaité quitter l’établissement hospitalier avant de faire un nouveau malaise. Lorsqu’il est revenu à lui, l’homme âgé d’une quarantaine d’années, a menacé un infirmier en faisant croire qu’il était en possession d’un couteau afin de quitter l’hôpital.

La police est alors intervenue sur place, mais l’homme les a insultés et a craché sur eux en indiquant qu’il avait le coronavirus.

Connu de la justice

Le suspect a refusé d’être auditionné et a déclaré qu’il était très malade et n’avait rien à perdre puisqu’il allait mourir dans deux mois.

L’individu est connu de la justice pour des faits de menace avec arme. Le dossier a été placé à l’instruction et une demande de mandat d’arrêt a été formulée à l’encontre du suspect.

Sur le même sujet
Police et justice
 
 
À la Une du Soir.be
  • d-20160924-GA6ATK 2020-11-16 23_08_20
    Société

    La bodycam, un outil très utile à la police encore mal encadré

  • d-20190716-3V2YRK 2019-07-16 18_46_13

    Carte blanche: La transition énergétique sapée par le Traité sur la Charte de l’énergie

  • Prêts à s’envoler, ce jeudi, pour rejoindre la Station Spatiale Internationale. De g. à dr., le Français Thomas Pesquet, l’Américaine Megan McArthur, son compatriote Shane Kimbrough et le Japonais Akihiko Hoshide.

    Espace: bientôt le clap de fin pour l’ISS?

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous