Projet Sablon: Immobel invité à retirer sa demande de permis

On attendait l’avis de la commission de concertation pour le projet Lebeau d’Immobel au Sablon. Après une première réunion le 19 janvier pendant laquelle les opposants purent exprimer leurs griefs, une deuxième réunion a eu lieu ce mercredi 27 janvier.

Au terme de laquelle, il a été décidé… de ne rien décider. En clair, la commission déclare qu’elle « n’émet pas d’avis ». La raison ? La demande de permis d’Immobel devait être précédée d’une étude d’incidences et non d’un rapport d’incidences (comme ce fut le cas), comme le stipule un récent arrêt de la Cour constitutionnelle (du 21 janvier 2021). En l’absence d’une telle étude, la commission estime ne pas savoir valablement se prononcer sur le projet. En conclusion, il ne lui appartient pas de rendre un avis.

Elle invite toutefois le promoteur « à retirer sa demande de permis et à introduire une nouvelle demande de permis d’urbanisme et d’environnement afin que la demande de permis d’urbanisme puisse être soumise à étude d’incidences. »

Suite au prochain numéro…

Sur le même sujet
UrbanismeCour d'arbitrage
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20210217-GLC53J 2021-02-17 19_20_42

    Retours de zone rouge: des contrôles à géométrie variable

  2. d-20190815-3VJV3G 2019-08-15 08_27_31

    Arts de la scène: une perte de revenus de 99,9% !

  3. belgaimage-166957659-full

    Il a fait plus chaud que jamais en Europe en 2020

La chronique
  • #VisapourlaFlandre: la quatrième vague, «putain, putain…»

    Alors que le sud du pays et Bruxelles s’apprêtent à agencer les tables et à espacer les chaises sur les terrasses, que montre la télévision flamande à ses téléspectateurs ? Des « pintjes » prêtes à être décapsulées ? Pas du tout, elle zoome sur des modèles mathématiques. Des modèles qui n’incitent pas à trinquer.

    Et donc ce mardi Niel Hens, le bio-statisticien de l’UHasselt et de l’Université d’Anvers était venu sur le plateau de De Afspraak avec sous le bras, les nouvelles courbes recalculées le week-end en intégrant quelques mesures d’assouplissement qui, montrées à l’écran, sont sans ambiguïté : assouplir dès le 8 mai – via cinq contacts rapprochés, la réouverture de l’horeca et des événements à public limité – conduit à une quatrième vague, et en tout...

    Lire la suite

  • De la peur en Amérique

    Un homme est mort. Un autre passera une grande partie du reste de sa vie derrière les barreaux. La justice rendue dans le cas de l’affaire George Floyd tombe à point nommé pour l’Amérique tout juste sortie de l’ère Trump. Politiquement, elle offre un répit à l’Administration Biden, tout entière vouée à relancer l’économie et introduire un peu plus d’équité raciale dans la vie de tous les jours. En ce sens, un cycle de manifestations et de répression serait venu perturber considérablement les grands chantiers espérés du « New Deal » 2.0 de...

    Lire la suite