Accueil

Xavier Deutsch à dos de poney en 2087

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un vieux, qui a vu le jour au début de ce siècle, et un jeune de 12 ans. Le premier a été chargé d’accompagner l’enfant à La Cebedal, dans la montagne. Lui, c’est Pol. Le gamin s’appelle Antoine. On est dans les Asturies, en 2087. Et tout est redevenu comme avant Waterloo 1815. Le ciel est bleu, les pluies sont drues, plus personne ne cherche du pétrole, du charbon, du cuivre ou de l’uranium. On cultive ses choux et ses carottes. On mange peu, on marche ou on va à dos d’âne ou de poney. On a le temps. D’aller au pas, de s’arrêter pour profiter d’un horizon, de la beauté d’un arbre, de la chaleur d’un feu. On parle peu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs