Accueil Sports

À Neerpede, c’est la douche froide

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les propos d’Anthony Vanden Borre (33 ans) sont très rapidement arrivés aux oreilles de la direction anderlechtoise jeudi. Et, à Neerpede, de Vincent Kompany à Peter Verbeke en passant par Craig Bellamy et Floribert Ngalula, tout le monde tombait des nues. En coulisses, on parlait de « douche froide » et même de « profonde déception provoquée par ces propos d’un garçon qu’on n’a cessé de défendre et dont on n’a pas voulu casser le contrat malgré son absence de deux semaines parce que son entourage invoquait une dépression pour excuser la situation ».

Sa troisième chance au parc Astrid, le « ket » la devait évidemment en grande partie à Vincent Kompany, avec lequel il avait grandi à Neerpede avant d’intégrer l’équipe première dès 16 ans à une époque où pratiquement aucun jeune ne perçait dans le noyau A.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs