Accueil Belgique Politique

Pacte d’excellence, culture: la démission de Milquet laisse des interrogations

En quittant son ministère, Joëlle Milquet laisse des dossiers en suspens et des professionnels inquiets.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Etonnement et déception. Ce sont les deux sentiments qui dominent parmi les acteurs du monde culturel contactés lundi. Certes, certains font aussi part de leur soulagement : « Elle n’a rien construit, seulement détruit des choses existantes et qui marchaient très bien avant elle » lâche un de ceux que sa politique volontariste a poussé de côté.

Mais la plupart des commentaires vont dans un autre sens. « En ce qui concerne le livre et le projet de décret du prix unique, explique Philippe Goffe, du syndicat des libraires francophones de Belgique, Madame Milquet et son cabinet avaient fait un excellent travail. C’est une forte tête (sans considération politique de ma part). Elle avait bien compris les tenants et les aboutissements de cette problématique pour le secteur littéraire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs