Wout van Aert avant les championnats du monde de cyclo-cross: «La pression est sur les épaules de Mathieu van der Poel»

Photonews
Photonews

Wout van Aert a reconnu vendredi le parcours des championnats du monde de cyclo-cross d’Ostende, dont il sera un grand favori dimanche. L’autre grand favori sera son rival néerlandais Mathieu van der Poel, tenant du titre.

Wout van Aert s’est adressé à la presse avant la reconnaissance du tracé ostendais. « Désolé mais je ne donnerai pas de déclarations en zone mixte dans le froid après avoir transpiré », s’est excusé l’Anversois, qui avait été sacré champion de Belgique en 2017 à Ostende.

« Mais j’ai cru comprendre que le parcours avait été modifié », dit-il. « C’est pourquoi une telle reconnaissance est importante, surtout pour avoir une bonne impression et pour tester le matériel. Aux Mondiaux, on veut être mieux préparé que d’habitude et on ne laisse rien au hasard ».

La météo risque de ne pas être la même dimanche que vendredi. « Le vent soufflera différemment, ce sera certainement important mais les passages dans le sable resteront les mêmes. Je suis curieux de voir ce que donnera la marée », déclare Wout van Aert, satisfait de sa condition. « Je me suis entraîné intensivement mardi et mercredi, je suis plus tranquille depuis jeudi. J’espère avoir de super jambes dimanche. Et oui, j’ai assez dormi la nuit », dit le Sportif belge de l’année, récemment devenu papa. « J’ai dormi dans la chambre d’amis ces derniers jours, j’ai opté pour la sécurité. Je ne l’avais pas fait avant les championnats de Belgique car je voulais rester auprès de Sarah les premières nuits, mais tout est plus facile depuis ».

Des spécialistes comme Sven Nys et Bart Wellens ont fait de Wout van Aert le grand favori sur le parcours ostendais. « J’ai aussi lu cela, c’est sympa », dit van Aert. « J’étais confiant avant le début de saison, cela se passe bien et je sais que le tracé des Mondiaux me convient. J’ai hâte d’y être, mais je ne suis pas le grand favori. C’est Mathieu, qui a plus gagné que moi. La pression est sur ses épaules, mais je suis conscient que j’ai de bonnes chances de décrocher le maillot arc-en-ciel ici. Cela fait un petit temps », ajoute celui qui a enlevé son 3e et dernier titre mondial en 2018.

Wout van Aert s’attend, comme tout le monde, à un duel avec Mahieu van der Poel. « Les dernières semaines ont montré que j’étais le seul Belge pouvant viser l’or. Je m’attends à un duel avec Mathieu. Je m’attends à ce que les autres ne restent pas longtemps avec nous. Laurens Sweeck et Tom Pidcock pourraient nous suivre un temps, mais à la fin ça sera un duel », conclut van Aert.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga et News

    Par Eric Clovio

    Route

    La Belgique, nouvelle place forte du contre-la-montre

  • Belga

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Grand Prix de Wallonie: Jelle Vanendert n’a pas fini sa dernière course

  • Christophe Laporte a devancé Warren Barguil et Tosh Van Der Sande.

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Cyclisme: les futurs équipiers de Wout van Aert vont bien

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous