Accueil Société

Coronavirus: la majorité des membres du personnel des maisons de repos n’adhère pas au vaccin

« Si on n’arrive pas à un taux de couverture vaccinal suffisant, il est acquis que l’on ne pourra pas déconfiner les maisons de repos autant qu’on le souhaiterait », selon le représentant les maisons de repos commerciales en Wallonie et à Bruxelles.

Temps de lecture: 2 min

On atteint rarement les 50 % d’adhésion au vaccin au sein du personnel des maisons de repos », a signalé vendredi Vincent Frédéricq. « C’est vraiment le moment de faire la campagne en faveur de la vaccination », a exhorté le secrétaire général, Ferubel-Femarbel, représentant les maisons de repos commerciales en Wallonie et à Bruxelles, auditionné par la commission spéciale Covid de la Chambre.

Pour M. Frédéricq, cette adhésion est « un enjeu majeur ». « Si on n’arrive pas à un taux (de couverture vaccinale) suffisant, il est acquis que l’on ne pourra pas déconfiner les maisons de repos autant qu’on le souhaiterait », a-t-il ajouté, lançant un appel aux ministres de la Santé Christie Morreale (Wallonie) et Alain Maron (Bruxelles) à mettre en œuvre une campagne de sensibilisation.

Le représentant des maisons de repos commerciales a appelé à améliorer l’encadrement des résidents, singulièrement en Wallonie et à Bruxelles, via notamment une révision de l’arrêté royal sur l’art de guérir actuellement en vigueur. « On sous-utilise les capacités intellectuelles du personnel infirmier. Et on lui fait faire certaines tâches que l’on pourrait confier aux aides-soignants voire au personnel logistique. Selon lui, « une réflexion est nécessaire sur le cadrage des normes ».

« Pendant la pandémie, les taux d’absentéisme ont atteint des niveaux extrêmement importants et il n’y avait pas de personnel disponible à l’engagement », a-t-il encore relevé. La pénurie de matériel et le testing – « un échec tout à fait cinglant » – ont posé problème.

M. Frédéricq est enfin revenu sur un reportage de la RTBF diffusé mercredi. Celui-ci pointait des manquements et de la maltraitance au sein de certaines maisons de repos commerciales. « Un procès à charge en tronquant et biaisant les réalités », a-t-il commenté. Selon lui, on ignore toujours à ce stade pourquoi certaines maisons de repos avaient été touchées par la pandémie et pas d’autres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par Clermont Gilbert, samedi 30 janvier 2021, 12:50

    Le ministre Pierre-Yves Dermagne avait proposé d'octroyer un jour de congé de "circonstance" au personnel qui se fait vacciner (Le Soir 18/1) ; ça pourrait convaincre les réticents ?

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, samedi 30 janvier 2021, 0:05

    Les anti-vaccins et les complotistes sont de sortie...!!

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, vendredi 29 janvier 2021, 22:39

    Je comprends parfaitement les réticences ou les oppositions du personnel soignant à se faire vacciner avec un vaccin dont rien ne garantit l'innocuité ni l'efficacité. Il est facile de faire accepter le vaccin à des personnes âgées et dépendantes des soins de la maison de repos. Dieu sait ce qu'on leur raconte pour obtenir leur consentement éclairé. C'est évidemment plus complexe avec des adultes ayant toutes leurs facultés et des capacités intellectuelles ("On sous-utilise les capacités intellectuelles du personnel infirmier. "dixit le représentant patronal des MR"). le sentiment qu'il s'agit essentiellement d'une expérience pharmaceutique et d' intérêts commerciaux prévaut dans ce milieu. Heureusement.

  • Posté par massacry olivier, vendredi 29 janvier 2021, 22:04

    Petites réflexions: A force de fréquenté ces vieux, c'est ce personnel qui devient gâteux ... Ironie de l'histoire, bientôt ce sont ces vieux, vaccinés, qui leur refilerons le virus, gnark gnark gnark.

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, vendredi 29 janvier 2021, 22:40

    si ce personnel était gâteux, soyez sûr qu'ils seraient déjà vaccinés à 100% , heureusement ces personnes ne sont pas gâteuse.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko