Accueil

Carmen (17 ans): «On a pris de mauvaises habitudes»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’objet du manque : le décapsuleur

« Ouvrir une bouteille, ça renvoie à la fête. C’est insupportable de ne plus faire la fête. Quand on fait une fête, on s’amuse, on oublie les problèmes, on voit des gens. » Ce qui manque à Carmen, ce sont aussi les restos, le ciné. « Quand j’étais petite, j’enviais mes grands frères et sœurs quand ils sortaient, qu’ils faisaient des activités ou des sorties. Aujourd’hui, ce devrait être à mon tour. » Sans compter le masque qui freine les nouvelles rencontres, ou potentielles idylles. « On a les réseaux sociaux pour montrer notre tête mais ce n’est pas pareil. Avant, on allait en ville le vendredi et on faisait des connaissances. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs